Publié par Guy Millière le 4 janvier 2021

En lisant la presse française en ce moment, je comprends pourquoi il y a eu une presse massivement pétainiste au temps du régime de Vichy et de la collaboration, et je comprends aussi pourquoi j’ai quitté la France.

Pas un seul magazine, pas un seul journal ne parle de la corruption de la famille Biden, des articles extatiques sont publiés et disent que la Chine va devenir la première puissance du monde (quelle joie, non ? Un pays communiste qui vient de massacrer Hong Kong et qui se conduit sur un mode génocidaire au Xinjiang ne peut que susciter l’extase journalistique…). Tous les articles disent que Joe Biden a remporté une victoire impeccable, qu’il n’y a pas eu de fraudes et que Donald Trump ne respecte pas la démocratie et tente un coup d’Etat. Passons, et remettons les faits à leur place…

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

La famille Biden est sans aucun doute la famille la plus corrompue des Etats-Unis, et tous ses membres seraient en prison si la justice américaine fonctionnait encore comme la justice d’un pays démocratique, ce qui n’est plus vraiment le cas depuis deux décennies au moins (et je le dis avec douleur, car je vis aux Etats-Unis et j’aime profondément ce pays). Rudy Giuliani a défini la famille Biden comme une “famille criminelle”, et c’est une définition pertinente. Le chef de bande est Joe Biden, le bagman a été et reste le junkie Hunter Biden, mais le frère de Joe Biden a touché aussi l’argent du racket. Toutes les preuves sont disponibles, mais rien ne se passe, bien au contraire, puisque Joe doit absolument arriver à la Maison Blanche. La Chine communiste tient Joe Biden, qui ne va strictement rien faire pour contrarier l’ascension planétaire de Xi Jinping. D’autres familles criminelles existent au sein du Parti Démocrate : la famille Clinton et la famille Obama. Chacun le sait au sein du Parti Démocrate, mais l’omerta est la règle. Des politiciens républicains sont corrompus aussi. La différence est qu’il y a aussi des hommes et des femmes intègres et droits chez les Républicains, alors que chez les Démocrates…

Donald Trump a gagné l’élection présidentielle par un raz de marée, et il y a eu une fraude massive et organisée pour le faire tomber, parce qu’il est lui-même intègre et droit (il n’a pas fait fortune grâce à la politique sale, à la différence des Biden, des Clinton, des Obama), et, surtout, parce qu’il s’est donné pour mission il y a quatre ans de rendre sa grandeur à l’Amérique et de drainer le marécage.

En entendant ces mots, les chefs du marécage (les Biden, les Clinton les Obama) ont compris qu’il fallait le mettre, lui, Trump hors d’état de nuire, et toutes les autres créatures du marécage ont compris le mot d’ordre : il fallait tuer Donald Trump.

Comme je l’ai expliqué, la fraude a eu lieu en deux temps : le premier temps a été l’utilisation du vote par correspondance, mais comme la victoire de Trump était très ample, l’utilisation du vote par correspondance n’a pas suffi, et il a fallu un second temps, l’ajout massif de bulletins dans la nuit et le recours au changement de paramètres des machines à frauder Dominion (je ne donne pas les détails, ils sont disponibles, ceux qui veulent les voir les verront, ceux qui pratiquent l’aveuglement volontaire ne les verraient pas si on les leur mettait sous les yeux).

Si la justice américaine fonctionnait encore comme la justice d’un pays démocratique, toutes les preuves de fraude auraient été prises en compte par la justice, Donald Trump aurait été proclamé vainqueur, et tous ceux impliqués dans les fraudes (des centaines de personnes) seraient sur le chemin de la prison.

Mais les choses étant ce qu’elles sont, les juges ont refusé de prendre en compte les preuves et ont renoncé à juger, la Cour Suprême a renoncé à être gardienne de la Constitution, les politiciens démocrates se sont conduits comme des corrompus (ce qui est logique), un nombre certain de politiciens républicains se sont conduits comme des corrompus eux aussi (ce qui est logique, là encore), et les grands médias ont montré qu’ils étaient les agents de propagande du Parti Démocrate (ce qu’ils sont depuis longtemps).

On doit ajouter à cet ensemble nauséabond de multiples milliardaires et des propriétaires et gestionnaires de grandes entreprises qui apprécient les politiciens corrompus et qui reprochent aussi à Donald Trump de freiner leur possibilité de faire des affaires avec la Chine communiste et avec un autre régime abject, l’Iran des mollahs.

Donald Trump défend la démocratie et les institutions, avec une immense dignité et avec un infini courage. Il se conduit en héros. Il se place à la hauteur de George Washington, Abraham Lincoln, Ronald Reagan. J’aimerais penser qu’il aura gain de cause. Je dois dire que j’en doute fortement désormais. Tout ce qu’il dit et ce qu’il fait est traîné dans la fange par des journalistes sans honneur ni scrupules, par les corrompus démocrates et républicains. Il a dû constater que les juges ne jugeaient plus, que la Cour Suprême n’était plus la Cour Suprême, que certains de ses ministres étaient des traîtres (William Barr est le dernier à avoir révélé sa dimension excrémentielle), que le remplaçant de Jim Comey à la tête du FBI est aussi immonde que Jim Comey, et que s’il a réussi à renouveler une bonne part de la Chambre des représentants, il ne peut compter que sur une douzaine de sénateurs, les autres obéissant au très corrompu Mitch McConnell.

Ce lundi, Donald Trump va prononcer un discours en Georgie. Il y aura foule. Donald Trump a le soutien de dizaines de millions d’Américains qui aiment l’Amérique et qui éprouvent du dégoût pour le marécage et la corruption. Le lendemain, il y aura deux élections sénatoriales en Georgia. Si les deux Républicains l’emportent, il restera une majorité républicaine au Sénat, mais nul ne doit avoir d’illusion : cette majorité inclura des crapules, et sera dominée par les RINO. Si les deux Démocrates l’emportent, le marécage sera hégémonique, et si Joe Biden entre à la Maison Blanche, cela pourrait être l’arrêt de mort de la république américaine, d’ores et déjà très malade. Vu que les fraudes seront présentes à nouveau, je me garderai de tout pronostic.

Mercredi 6 janvier, les listes de grands électeurs seront lues par le président du Sénat, le vice-président Mike Pence. Il y aura contestation et donc débat dans les deux chambres du Congrès. L’immensité des fraudes sera mise au jour. Des sénateurs veulent obtenir la création d’une commission d’enquête : c’est il y a plus d’un mois que cette commission aurait dû être créée. Je pense que cette commission, si elle voit le jour, ne servira pas à grand-chose, et je le dis avec tristesse. Un grand rassemblement de patriotes américains aura lieu à Washington. Je crains que ce rassemblement, (que je soutiens, bien sûr), soit vain. J’espère que quelqu’un dira que la Constitution a été violée et déchirée, mais même si quelqu’un le dit, et souligne que ce qui se passe est un coup d’état, je crains que cela ne serve à rien.

Je crains que Donald Trump doive quitter la Maison Blanche et que l’imposteur sénile et corrompu Joe Biden s’y installe et que les Etats-Unis deviennent une république bananière. Je doute, le cas échéant, qu’il y ait une cérémonie d’investiture. Les dictateurs et les imposteurs n’ont pas de cérémonie d’investiture. Le 20 janvier sera, le cas échéant, un jour de deuil pour tous ceux qui aiment l’Amérique et, oui, j’en fais partie.

Ce sera, le cas échéant, un jour de colère, et je fais partie de ceux qui seront en colère.

J’aimerais penser qu’il y aura une résistance, et que Donald Trump sera à la tête de cette résistance.

Donald Trump est de la dimension des Présidents dont le visage est sculpté sur le Mont Rushmore, Joe Biden est de la dimension de ce qui a sa place dans les égouts.  Je ne peux imaginer que l’histoire de l’Amérique puisse s’achever avec un résidu d’égout transformant la Maison Blanche en cloaque. Je veux imaginer que l’esprit des insurgés de 1776 n’est pas mort. Hélas, la maladie qui ronge les Etats-Unis est profonde.

Les dizaines de millions d’Américains qui aiment l’Amérique sont trahis par ceux qui se sont infiltrés dans toutes les institutions du pays avec l’intention de détruire. Seule une deuxième révolution américaine pourrait sauver le pays, et dès lors, sauver le monde de ce qui pourrait être la fin du monde libre.

J’ai choisi l’Amérique parce que je suis attaché au monde libre et que je sais le monde libre existe grâce à l’Amérique, et si l’Amérique tombe….

Je n’ai pas rappelé ici tout ce que Donald Trump a accompli en quatre années. Il a tant accompli qu’il faudrait plus qu’un article. Je le fais dans mon livre Après Trump ? J’explique dans le livre à quoi Trump fait face. Et ce que je dis à la fin du livre se vérifie. Après Trump, s’il y a Trump encore, l’Amérique restera la Lumière au loin sur la colline. S’il n’y a plus Trump, ce sera très diffèrent… J’explique aussi dans le livre ce que sont les buts des Démocrates, et quiconque les connaît peut comprendre pourquoi j’évoque la mort possible de la république américaine. J’explique dans le livre que des Républicains ne valent pas mieux que les Démocrates.

Un texte publié dimanche soir dans le Washington Post, un organe de propagande démocrate vicieux, est signé par dix anciens ministres de la défense, démocrates et républicains (y compris deux ministres de la défense de Donald Trump), et dit que l’élection a été parfaite et que Joe Biden est l’Elu. La maladie est profonde, oui, très profonde. Donald Trump peut-il encore sauver l’Amérique ?

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

77
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz