Publié par Team 100 jours le 8 janvier 2021

Mercredi 27 janvier 2021

  • 23h57 : un deuxième officier meurt par suicide après l’émeute au Capitole, selon le chef de police par intérim.
  • 22h47 : Joe Biden est très obéissant. Il a signé un décret interdisant le terme « virus chinois » pour parler du virus créé dans un laboratoire de Wuhan en Chine.
  • 21h24 : L’ordre de Biden d’annuler la construction de nouveaux murs aux frontières va tuer environ 5 000 emplois, selon l’ancien chef des douanes et de l’immigration.
  • 21h19 : Les mesures prises par Biden pour désarmer l’opposition à l’Iran font courir un grand risque à nos alliés au Moyen-Orient, dont Israël.
  • 20h11 : Déclaration accablante du syndicat de la police du Capitole sur l’échec de la direction du département avant et pendant l’attaque du Capitole le 6 janvier (tiens, on m’avait dit que tout est arrivé à cause de Trump) :
  • 19h45 : le chômage par l’utopie et le mépris : quelqu’un demande à John Kerry quel serait son message aux travailleurs du pétrole et du gaz qui « voient la fin de leurs moyens de subsistance » :

    « Ce que le président Biden veut faire, c’est s’assurer que ces gens ont de meilleurs choix… Qu’ils puissent être les personnes à aller travailler pour fabriquer les panneaux solaires ».
  • 19h42 : Le candidat de Biden à l’énergie, Jennifer Granholm a fait dévier des millions de dollars de l’argent des contribuables pour des start-up d’énergie alternative qui ont fait faillite.
  • 19h21 : Le juge fédéral Drew Tipton, nommé par Trump, a bloqué la politique de Biden à l’échelle nationale pendant 14 jours après que le procureur général du Texas Ken Paxton l’ait contestée devant le tribunal.
  • 19h17 : Corruption Démocrate : Après avoir pris sa retraite de la marine en tant que contre-amiral en 2015, John Kirby est devenu le porte-parole du département d’État d’Obama. Puis il a eu un poste d’analyste à CNN pendant la présidence de Trump. Maintenant qu’un Démocrate est de retour aux commandes, Kirby est redevenu attaché de presse au Pentagone, un poste qu’il occupait en 2013.
  • 19h09 : Une coalition de législateurs Démocrates a présenté un projet de loi qui porterait le salaire minimum national à 15 dollars de l’heure. Les économistes débattent depuis des années des conséquences catastrophiques que l’augmentation du salaire minimum aura sur le chômage : toutes les petites entreprises qui ne pourront pas assumer ce salaire licencieront ou n’embaucheront pas, ce sera la première cause de la hausse du chômage – mais les Démocrates ont déjà des excuses toutes prêtes pour les expliquer par des causes qui seront inventées en cours de route.
  • 19h00 : Un conservateur de Floride vient d’être arrêté par le FBI pour un mème qu’il a posté en 2016 sur Twitter concernant les élections présidentielles.
  • 18h55 : Biden crée une commission sur la réforme de la Cour suprême (mot poli pour en fait noyer les juges conservateurs sous un grand nombre de juges Démocrates et imposer au pays des valeurs progressistes lorsque le Congrès n’y parvient pas)
  • 18h49 : Le syndicat des enseignants du comté de Fairfax, Virginie, a fait un chantage à Biden pour que les enseignants soient vaccinés en priorité pour que l’école puisse reprendre. Leur souhait a été exaucé, les enseignants ont été vaccinés, et maintenant ils refusent de reprendre le travail parce qu’il y a une pénurie de vaccin pour ceux qui n’ont pas encore été vaccinés.
  • 18h35 : Un groupe de sénateurs envisage une résolution de « censure » contre Trump au lieu d’une mesure d’impeachment qui va se solder par un acquittement comme le premier. 45 sénateurs, tous Républicains, ont voté le rejet du procès de Trump pour destitution du Sénat avant même qu’il ne commence.

    Une résolution de censure pourrait être adoptée par le Sénat avec seulement 60 voix contre les deux tiers requis pour l’impeachment. Cela signifie que si tous les Démocrates votaient pour une résolution de censure, ils auraient besoin du soutien d’au moins 10 sénateurs Républicains. Pas certain du tout qu’ils les obtiennent : ces derniers mettraient leur carrière politique en danger.
  • 18h31 : Les législateurs russes approuvent l’extension du pacte sur les armes nucléaires avec les États-Unis.
  • 18h28 : Le Département de la sécurité intérieure publie une alerte nationale de menace terroriste qui doit durer plusieurs semaines. Les terroristes sont bien entendu ceux qu’ils appellent les suprématistes blancs déçus du résultats des élections.
  • 18h24 : les Démocrates réintroduisent un projet de loi pour faire de Washington DC le 51e Etat d’Amérique. Le but est très simple : DC est à 90% Démocrate et permettrait au parti de remporter systématiquement toutes les élections et d’empêcher définitivement l’élection d’un président Républicain. Et ils appellent cela la démocratie.
  • 08h09 : L’équipe du président Trump annonce la création de deux groupes de réflexion pro-Trump visant à fournir des munitions idéologiques pour soutenir le mouvement politique de Trump.
    • Le Center for American Restoration sera organisé sous la forme d’une association à but non lucratif 501(c), et explorera des questions telles que la fraude électorale et le rôle des grandes entreprises de technologie et de médias sociaux dans la diffusion de l’information.
    • America Restoration Action sera aussi créé en tant qu’association 501(c) « d’aide sociale », et se concentrera davantage sur la défense des idées politiques.
  • 07h53 : Biden a ordonné au ministère de la Justice de mettre fin à l’utilisation des prisons privées par le gouvernement fédéral, en expliquant que personne ne devrait profiter de la justice pénale. Est-ce vraiment le rôle d’un gouvernement que de faire la gestion hôtelière des prisons ?
  • 07h49 : Le premier appel de Trump à Poutine a eu lieu près d’un mois après son entrée en fonction. Le premier appel de Biden à Poutine a eu lieu en moins d’une semaine. Trump a dit à Poutine qu’il allait se retirer d’un traité et prendre des sanctions contre la Russie. Biden a dit à Poutine qu’il allait renouer avec le traité et éliminer les sanctions. Qui est la marionnette de Poutine ?
  • 06h15 : La Maison Blanche cite des économistes pour dire que le programme de « correction des inégalités raciales » pourrait ajouter 5 000 milliards de dollars à l’économie dans les cinq prochaines années.

    Susan Rice (la femme qui a menti sur Benghazi et ne s’est jamais excusée), qui est à l’origine de ce programme socialiste entamé sous Obama, interrompu par Trump, et réintroduit sous Biden (qui n’est probablement pas même au courant) a cité des projections économiques qui suggèrent que prendre des mesures pour corriger l’inégalité raciale pourrait ajouter 5 000 milliards de dollars à l’économie au cours des cinq prochaines années.

    La réalité est évidemment que ce programme va non pas ajouter mais coûter 5 000 milliards et de nombreux emplois : c’est la méthode socialiste : très gros gouvernement, qui intervient dans l’économie et la dérègle, la détourne de son cours normal, et plonge le pays dans la récession en accusant, au hasard, les chefs d’entreprise, Wall Street, l’économie mondiale etc.
  • 06h10 : Un nouveau sondage de Scott W Rasmussen révèle que le « Patriot Party » de Trump remporterait près d’un quart des voix et ferait chuter le GOP à la troisième place, et donnerait une majorité considérable aux Démocrates – voilà pourquoi Dreuz, il y a quelques jours, vous disait espérer que Trump ne le créerait pas.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

5.1K
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz