Publié par Team 100 jours le 8 janvier 2021

Samedi 23 janvier 2021

  • 16h10 : Selon un rapport de CNN, Mitch McConnell aurait fait l’objet de pressions de la part d' »éminents Républicains » et d’anciens fonctionnaires de la Maison Blanche pour condamner Donald Trump. « Eminents Républicains = source anonyme, donc non crédible.
  • 15h34 : Mitch McConnell a dénoncé la « mauvaise direction » des actions des ordres exécutifs de Biden.

    Mitch McConnell reproche au président Biden d’avoir pris la « mauvaise direction » dès son premier jour de mandat – notamment en privant les Américains d’au moins 11 000 emplois en tuant le projet de pipeline Keystone XL.

    Notant que Biden ne « doit pas son élection à l’extrême gauche », Mitch McConnell a énuméré plusieurs mesures prises par Biden jeudi, dont la réintégration de l’Accord de Paris sur le climat et l’annulation du permis pour le controversé oléoduc Keystone XL.

« La priorité du premier jour était de tuer des milliers d’emplois américains, y compris des emplois syndiqués, de décevoir notre allié le Canada et d’annuler certains de nos progrès en matière de sécurité énergétique », a déclaré M. McConnell.

« Mais parce que l’annulation d’un projet de pipeline semble être la « chose verte » à faire, la nouvelle administration a tué tous ces emplois », a déclaré M. McConnell.

Pendant ce temps, plusieurs sénateurs de l’ouest des États-Unis ont envoyé des lettres mardi à Biden pour l’exhorter à reconsidérer sa position.

  • 08h09 : Le 23 octobre, Biden déclarait : « Je vais régler cette épidémie et sauver le pays ». Hier, il a déclaré : « Il n’y a rien qu’on puisse faire pour contrer l’épidémie dans ces prochains mois ». Le même retournement que pour l’extraction du pétrole par fracturation. Et pas une seule critique des médias. Si c’était Trump, ils lui auraient tous sauté dessus en le traitant de menteur. En fait, ils s’en fichent que le président mente – à condition que ce soit un Démocrate.
  • 07h12 : Imaginez que vous ayez à supporter le fardeau de conscience d’avoir voté pour le type qui a immédiatement augmenté les prix de l’insuline et de l’adrénaline à la minute où il est entré en fonction, parce que vous pensiez que l’autre type était le méchant. Vous avez gagné le fardeau.
  • 07h02 : La liberté d’expression sur Internet a décliné en 2020 pour la dixième année consécutive.
  • 06h54 : Selon Joel Barry Pollak, commentateur politique conservateur sud-africain, écrivain, avocat et rédacteur en chef de Breitbart News, Joe Biden a fait disparaître 71 000 emplois au cours de ses 72 premières heures et de ses 27 premiers décrets : quelque 11 000 emplois directs que la construction du pipeline aurait dû créer, et environ 60 000 emplois indirects dans le secteur secondaire.
  • 06h34 : La salle de presse de la Maison-Blanche, une véritable fosse aux lions sous Trump, où l’attachée de presse se faisait déchiqueter quotidiennement par des journalistes en furie, qui lui coupaient la parole, critiquaient ce qu’elle disait, niait ses réponses, faisait mine de ne pas l’entendre, et fouillaient chaque petit détail de l’Administration Trump dans l’espoir de déceler de quoi fabriquer une faute qu’il aurait commise, vient subitement de se transformer en douce bergerie romantique printanière de roman à l’eau de rose : pas un seul journaliste du corps de presse de la Maison Blanche n’a posé de question à Jen Psaki, l’attachée de presse Démocrate, sur le scandale qui a choqué l’Amérique, la Garde Nationale obligée de dormir dans un parking.
  • 06h23 : En supposant que les 50 Démocrates votent en faveur de l’impeachment de Trump (ce qui n’est pas certain), il faut 17 Républicains supplémentaires (qui savent qu’ils perdront aux prochaines élections) pour atteindre le seuil des deux tiers nécessaire à l’impeachment. Pour l’instant, seuls les mêmes 4 ou 5 idiots utiles aux Démocrates sont susceptibles de voter pour.

    Si les ⅔ sont atteints, alors la majorité simple à la Chambre et au Sénat suffit pour empêcher Trump d’exercer à nouveau des fonctions fédérales.
  • 06h05 : Hier, Black Lives Matter a déclaré avoir le sentiment que le parti Démocrate s’est servi d’eux et les a utilisés. Ils ont mis 40 ans à commencer à s’en rendre compte, avec tout ce que Trump a fait pour eux ?

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

5.1K
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz