Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 janvier 2021

Je vous préviens à l’avance : vous allez être un déçu par cet article. Parce que je ne parle pas des antifa infiltrés parmi les émeutiers, mais des médias.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

La semaine dernière, un article du Washington Times affirmait que deux manifestants pro-Trump étaient en fait des membres d’Antifa. Le journal citait un officier militaire à la retraite disant avoir accès à un logiciel de reconnaissance faciale, et qui a montré une photo au journaliste permettant d’identifier un des fascistes, qui portait un tatouage montrant qu’il est un sympathisant du criminel contre l’humanité Joseph Staline.

L’autre fasciste, toujours selon le Times, aurait également été identifié grâce au logiciel de reconnaissance faciale. Celui-là, non pas comme étant un antifa, mais comme une personne qui était présente à des émeutes de Black Lives Matter.

Puis le Times a supprimé son article, car XRVision, la société éditrice du logiciel, aurait déclaré (2) à Buzzfeed News que l’histoire était « carrément fausse ».

Dans son courrier (3), l’avocat de la société a corrigé plusieurs erreurs factuelles mentionnées dans l’article du Times, et demandé son retrait. Le Times s’est exécuté et a présenté des excuses à XRVision (4).

Je vous ai dit que cet article ne parle pas d’antifa

Le New York Post, dans un article publié le 7 janvier (5), affirme que deux autres antifa que ceux initialement mentionnés par le Washington Times, ont été repérés :

Au moins deux membres connus d’Antifa ont été repérés parmi la foule des manifestants pro-Trump au Capitole mercredi, a déclaré une source des forces de l’ordre au Post.

Les membres d’Antifa se sont déguisés avec des vêtements pro-Trump pour se joindre aux émeutes de DC, ont déclaré les sources, qui ont repéré les infiltrateurs alors qu’ils surveillaient les vidéos depuis le Capitole.

Les infiltrés ont été reconnus en raison de leur participation aux manifestations de New York, et on pense qu’ils se sont joints aux émeutes pour que Trump soit blâmé, a déclaré la source.

https://nypost.com/2021/01/07/known-antifa-members-posed-as-pro-trump-to-infiltrate-capitol-riot-sources/

Mais il ne s’agit pas des antifa

N’avez-vous rien remarqué de spécial ? Rien ? Vraiment ? Je vous mets sur la piste :

  • Le Washington Times et le New York Post sont deux journaux de centre-droit. Ils sont les seuls à évoquer la présence d’antifa parmi les émeutiers.
  • Sarah Palin a porté les mêmes accusations (6).
  • Certes, le premier a retiré son article, et le second n’apporte aucun élément de preuve : aucun nom cité, aucune image à comparer. Sarah Palin dit avoir reçu des photos, mais je ne les ai pas vues. Et vous ?
  • Je sais que tout le monde n’aime pas entendre la vérité, mais il m’est donc difficile, en journaliste honnête, de vous dire que j’ai vu les preuves que des antifa étaient infiltrés au Capitole.

Mon article ne parle pas des antifa mais des médias. Il dit ceci :

Pourquoi aucun journaliste des grands médias n’a cherché à savoir si des antifa étaient infiltrés ? Pourquoi le New York Times, le Washington Post, n’ont ils pas enquêté ? Pourquoi ne veulent-ils pas faire leur métier ? Pourquoi ne veulent-ils pas savoir ? Moi j’aimerais sérieusement savoir, avoir des preuves irréfutables. Pas vous ? Nous aimerions tous savoir de façon certaine et irréfutable, si les antifa étaient là ou pas. Nous avons tous notre petite idée, nous avons tous nos certitudes, mais je fais du journalisme, je ne base pas mes faits sur des certitudes ou des petites idées.

Je fais du journalisme à l’ancienne, et j’affirme que je suis un des seuls à faire du vrai journalisme. Mes confrères ne font plus leur métier, ils n’enquêtent plus sur les sujets qui dérangent leur camp : voilà un fait. Voilà de quoi je voulais vous parler.

Merci de diffuser autour de vous, c’est l’information essentielle de cet ennuyeux article – pas antifa, et pas l’infiltration des antifa au Capitole.

(Au fait, je ne vous ai pas dit ? Je pense qu’il y avait des antifa infiltrés au Capitole parmi les pro-Trump. Pourquoi ? Parce qu’il faudrait être idiot, et je ne crois pas qu’ils le soient tous, pour ne pas utiliser cette ficelle vieille comme le monde et infiltrer l’ennemi. Mais ce n’est pas un fait, c’est une opinion basée sur le bon sens. Si ça se trouve, je me trompe totalement. Mais je ne me trompe pas sur les journalistes : ils ont dépensé de l’énergie à démentir l’accusation, et aucune à chercher si elle a une base factuelle).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://archive.vn/fjjCO
  2. https://www.buzzfeednews.com/article/craigsilverman/facial-recognition-antifa-washington-times-false
  3. https://apelbaum.wordpress.com/2021/01/07/statement-about-the-washington-times-false-claim-that-xrvision-detected-antifa-in-the-capital-building-riots/
  4. https://www.washingtontimes.com/news/2021/jan/6/xrvision-firm-claims-antifa-infiltrated-protesters/?update
  5. https://nypost.com/2021/01/07/known-antifa-members-posed-as-pro-trump-to-infiltrate-capitol-riot-sources/
  6. https://www.mediaite.com/tv/sarah-palin-baselessly-accuses-antifa-of-false-flag-op-in-capitol-mob-assault-citing-some-pictures-people-sent-her/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz