Publié par Gaia - Dreuz le 12 janvier 2021

Source : 20minutes

L’avocate qui a représenté la campagne de Donald Trump a été l’une des principales artisanes des théories du complot visant les machines à voter de l’entreprise canadienne.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Dominion a fini de jouer. Vendredi, l’entreprise canadienne a attaqué l’ex-avocate de la campagne de Donald Trump Sidney Powell, estimant qu’elle lui avait causé « un tort sans précédent » en relayant des théories du complot infondées sur l’élection. Powell, avec qui la campagne du président américain a pris ses distances fin novembre, a publiquement accusé les machines à voter de Dominion d’être au cœur d’une vaste conspiration internationale visant à faire perdre Donald Trump lors de la présidentielle de novembre.

Dominion réclame 1,4 milliard de dollars de dommages et intérêts. L’entreprise canadienne assure notamment que de nombreux Etats américains songent à renégocier ou annuler leurs contrats.

Fox News forcé de s’auto fact-checker

Fin décembre, Dominion avait déjà musclé son jeu, menaçant Fox News et Newsmax de poursuites. Pour y échapper, les deux chaînes avaient été forcées de diffuser une séquence de fact-checking soulignant qu’elles n’avaient « aucune preuve que Dominion ait des liens avec Hugo Chavez ou le gouvernement du Venezuela […] ou avec George Soros » et aucune preuve que des votes aient été changés de Donald Trump à Joe Biden.

La plupart de ces fantasmes trouvent leur origine dans la mouvance QAnon. Vendredi, Twitter a continué son grand ménage : le réseau a suspendu de nombreux comptes liés à ce mouvement complotiste, dont celui de l’ex-conseiller de Donald Trump Mike Flynn, ainsi que celui de Sidney Powell.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

34
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz