Publié par Gaia - Dreuz le 15 janvier 2021

Source : Valeursactuelles

Des associations estiment que l’entreprise “exclut les personnes qui s’identifient comme non binaires”.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

La SNCF va devoir expliquer pourquoi elle impose à ses voyageurs souhaitant acheter un billet de train de cocher l’une des deux cases « M. » ou « Mme ». Et ce, après que deux associations – Mousse et Stop Homophobie – ainsi que 64 personnes, ont déposé plainte contre la compagnie ferroviaire, lundi 11 janvier, devant la Commission nationale informatique et liberté (Cnil)​, rapporte 20 Minutes.

« La contrainte exclut les personnes qui s’identifient comme non binaires »

Dans un communiqué émis mardi, Mousse juge que la SNCF contraint les voyageurs « à se conformer à des stéréotypes de genre dépassés ». « La binarité de genre s’impose ainsi, dans notre quotidien commercial et administratif, comme une contrainte normale, habituelle, non remise en question, à laquelle chacun.e est censé.e se conformer », peut-on aussi lire, en écriture inclusive, donc. L’association juge aussi que « la contrainte exclut les personnes qui s’identifient comme non binaires, notamment parmi les personnes trans ou intersexes, les “genderfucks”, les queers, mais aussi les personnes qui ne souhaitent pas restreindre leur identité à la masculinité et la féminité ».

L’association explique aussi ne concevoir la distinction homme / femme que dans un cadre purement biologique. « Lors d’une opération médicale, on comprend que le médecin puisse recueillir certaines informations intimes, notamment biologiques », précise le communiqué, avant d’interroger : « Mais lorsqu’il s’agit d’acheter un billet de train, on comprend mal pourquoi la SNCF a besoin de connaître le genre d’une personne qui va poser son fessier sur un siège ? »

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

45
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz