Publié par Gaia - Dreuz le 17 janvier 2021

Source : Lechorepublicain

Le compagnon de Fadela Benrabia, la préfète d’Eure-et-Loir sur le départ, a été interpellé, en novembre, après un accident de la circulation et une course-poursuite avec la police, dans les Hauts-de-Seine. Ce policier circulait au volant d’une voiture de la préfecture d’Eure-et-Loir.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Un policier de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), un service de renseignements, basé dans les Hauts-de-Seine, a été interpellé par d’autres policiers, jeudi 17 novembre, après un accident de la circulation survenu dans les Hauts-de-Seine, suivi d’une course-poursuite avec les forces de l’ordre, selon des sources concordantes.

Ce policier circulait au volant d’un véhicule appartenant à la préfecture d’Eure-et-Loir. Il se trouve être le compagnon de l’actuelle préfète d’Eure-et-Loir sur le départ, Fadela Benrabia.

Le véhicule de la préfecture d’Eure-et-Loir, un modèle semble-t-il assez modeste, a d’abord été impliqué dans un accident de la circulation survenu à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), dans lequel il y aurait eu des blessés, selon des sources policières.

Son conducteur aurait ensuite pris la fuite, traversant les communes de Courbevoie, Nanterre et Puteaux, avant qu’il ne soit arrêté à Rueil-Malmaison, indique une source judiciaire.

Poursuivi pour conduite sous l’emprise de l’alcool et des stupéfiants

Le conducteur a été interpellé, puis placé en garde à vue. Il a ensuite été présenté à un juge du tribunal de Nanterre. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme circulait sous l’emprise d’un état alcoolique.

Il est également poursuivi « pour conduite en ayant fait l’usage de stupéfiants, mise en danger par violation manifestement délibérée, et défaut de maîtrise », a précisé, ce mardi, le parquet de Nanterre.

« Cette histoire m’a profondément meurtrie »

Le conducteur est convoqué le 4 mai 2021, à 9 heures, devant la 11e chambre du tribunal judiciaire de Nanterre. Dans l’attente de son jugement, il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire.

Jointe ce mardi soir, par L’Écho Républicain, la préfète d’Eure-et-Loir a déclaré : « Je suis profondément désolée de cette affaire qui s’est déroulée dans un contexte privé. Cette histoire m’a profondément meurtrie ».

Fadela Benrabia ajoute : « Je tiens à dire que les frais liés aux dégâts matériels seront complètement pris à ma charge pour que la préfecture et l’État ne perdent rien. Quant à mon compagnon, les procédures suivent leur cours et j’entends respecter cela. »

Mercredi 6 janvier, le Conseil des ministres a acté le départ de la préfète de l’Eure-et-Loir, et la nomination dans le département de l’actuelle préfète de l’Ardèche, Françoise Souliman.

La veille, elle avait été reçue au ministère de l’Intérieur. Fadela Benrabia avait alors déclaré : « C’est pour des raisons personnelles que je quitte le département et que j’ai demandé au ministre de m’entendre sur le sujet et j’ai été particulièrement entendue. »

Elle avait été nommée préfète d’Eure-et-Loir, le 30 octobre 2019, succédant à Sophie Brocas.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

35
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz