Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 janvier 2021

Les Arabes de Gaza ne nous rendent pas la tâche facile, à nous les médias.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Alors que nous déployons des efforts d’ingéniosité journalistique pour noircir la réalité, dissimuler leurs magasins de luxe, leurs propriétés en bordure de mer et leurs grosses cylindrées, cacher leurs hôtels 5 étoiles et leurs restaurants gastronomiques, leurs marchés alimentaires aux étalages débordants de nourriture ; que nous mentons sur leur réalité économique et leur niveau de vie, afin de montrer Gaza comme une prison à ciel ouvert et une crise humanitaire sans précédent dans l’histoire des hommes, ils construisent encore un centre commercial, et en font la publicité partout… (1)

Au lieu d’investir dans du bon armement solide et de précision pour pouvoir atteindre des écoles juives et tuer d’un coup des centaines d’enfants (aujourd’hui, leurs bombes manquent de précision et tombent à côté, quand elles ne sont pas interceptées par le dôme de fer, une arme anti-missile redoutable), au lieu de bombarder des immeubles d’habitation de Sderot, au sud du pays, ils inaugurent un nouveau centre commercial. En pleine pandémie, qui est supposée avoir mis leur économie à genoux.

Et nous, ils nous obligent à réparer ce faux-pas : toutes les rédactions se sont passé le mot : aucune télévision ne passera ces images. Nous n’avons pas l’intention de laisser les Palestiniens détruire bêtement notre travail de sape d’Israël.

Nos reportages, nos déclarations, nos articles consistent à montrer une fausse réalité. Cette fausse réalité permet de dissimuler la haine des juifs derrière une cause humanitaire. Si le drame humanitaire n’existe pas, comment pouvons-nous inciter les jeunes des banlieues à haïr les juifs et venger leurs frères en attaquant les juifs qu’ils croisent ? C’est très difficile.

Nous avons réussi à faire croire aux pro-Israéliens que les Palestiniens ont gagné la guerre des images. En réalité, la guerre des images contre Israël, c’est nous qui la conduisons, pas les Palestiniens, et c’est pourquoi les images positives qu’ils diffusent, nous sommes obligés de les censurer.

Notre travail, finalement, est très noble : nous défendons les Palestiniens contre eux-mêmes. Nous les aidons à se plaindre de vivre dans des conditions inhumaines, à être crédibles. Et nous ne demandons rien en échange : nous sommes largement payés par la haine des juifs et d’Israël que nous réussissons à maintenir dans les cœurs. Maintenant que le Vatican résolument tourné la page de l’accusation bi-millénaire que les juifs ont tué Jésus-Christ, il fallait bien trouver un relais. Et ce n’est pas un centre commercial qui va saper nos efforts.

Si vous souhaitez féliciter les Palestiniens d’avoir construit ce centre commercial malgré nos recommandations d’investir plutôt dans de l’armement pour détruire Israël, voici leur email : arabmallgaza@gmail.com.

© 50 journalistes indépendants appartenant aux plus grands médias neutres et non partisans, qui défendent l’éthique journalistique, la vérité médiatique, et l’honnêteté de leurs reportages.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.facebook.com/watch/ArabMallGaza/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz