Publié par Piotr Stammers le 23 janvier 2021
Image d’archive

Selon un communiqué de i24News, le président Biden a donné l’ordre à un convoi de 40 camions et véhicules blindés d’entrer en Syrie depuis l’Irak.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Un important convoi militaire américain est entré dans le nord-est de la Syrie jeudi, rapporte l’agence de presse syrienne SANA, citant des sources sur le terrain.

Selon le rapport, le convoi comprenait une quarantaine de camions et de véhicules blindés et était soutenu par des hélicoptères.

Il est entré en Syrie depuis l’Irak par le point de passage d’al-Waleed pour apporter des armes et du matériel logistique aux bases des provinces de Hasakeh et de Deir Ezzor.

D’autres médias locaux rapportent que de telles manœuvres ne sont pas inhabituelles car les Etats-Unis déplacent souvent des équipements de transfert entre l’Irak et la Syrie.

Cependant, et dans le même temps, SANA rapporte également que quelque 200 soldats américains sont arrivés dans la province de Hasakeh à bord d’hélicoptères.

Selon le rapport, les troupes sont prêtes à se déployer sur les champs pétrolifères voisins, la Syrie orientale contrôlée par les Kurdes étant riche en ressources énergétiques.

La coalition dirigée par les États-Unis a travaillé en étroite collaboration avec les Kurdes pendant la campagne contre le groupe terroriste d’État islamique en Syrie, les forces kurdes travaillant souvent comme coordinateurs au sol des avions de la coalition pendant les frappes aériennes.

Le représentant permanent syrien aux Nations unies, Bachar al-Jaafari, a attaqué la nouvelle administration américaine lors d’une session virtuelle du Conseil de sécurité des Nations unies, mercredi.

« La nouvelle administration américaine doit mettre fin aux actes d’agression et d’occupation, au pillage des richesses de mon pays, en retirer ses forces d’occupation et cesser de soutenir les milices séparatistes, les entités illégales et les tentatives de menacer la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie », a déclaré M. Jaafari.

Fin 2020, le président américain Donald Trump a ordonné le retrait des troupes américaines de la région pour les stationner en Irak.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

16
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz