Publié par Gaia - Dreuz le 26 janvier 2021

Source : I24news

Il avait appelé le public à fournir des détails sur les personnes âgées de 60 ans non vaccinées

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Le réseau social Facebook a supprimé ce lundi un message publié par le Premier ministre Benyamin Netanyahou, dans lequel il appelait la population à lui fournir des détails sur les personnes de plus de 60 ans qui n’ont pas encore été vaccinées contre le coronavirus afin qu’il puisse les convaincre de le faire. 

La publication a également été diffusée via le chatbot du Premier ministre, et a donc également été bloqué par le réseau social.

« Conformément à notre politique de confidentialité, nous n’autorisons pas le partage de contenu ou la demande d’informations médicales à des personnes. Suite à une violation de ces règles, nous avons supprimé le message et suspendu temporairement le chatbot qui partageait ce contenu », a réagi Facebook Israël.

En réponse à cette décision, le Likoud a déclaré que la campagne du Premier ministre sur les réseaux sociaux « visait à encourager les Israéliens de plus de 60 ans à se faire vacciner afin de sauver leur vie après que M. Netanyahou a apporté des vaccins à chaque citoyen israélien ».

« Nous appelons tout le monde à se faire vacciner afin que nous puissions ouvrir l’économie et être les premiers au monde à émerger de la crise liée au coronavirus », ajoute le communiqué.

Ce n’est pas la première fois que M. Netanyahou fait face à des sanctions de la part du géant du web pour l’utilisation de son chatbot.

Le jour des élections en septembre 2019, Facebook avait suspendu le chatbot de M. Netanyahou du début de l’après-midi jusqu’à la fermeture des bureaux de vote, après avoir partagé illégalement des informations concernant le scrutin, ce qui est interdit en Israël lors des législatives.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

20
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz