Publié par Magali Marc le 28 janvier 2021

Le Sénateur du Kentucky, Rand Paul, a déposé au Sénat, mardi le 26 janvier, une motion déclarant inconstitutionnel le procès de destitution de M. Trump. La motion a été a été défaite à 55 contre 45 (50 Démocrates et 5 Républicains contre 45 Républicains). Donc 45 Sénateurs Républicains, y compris Mitch McConnell, ont voté en faveur de la motion de procédure de Rand Paul. C’est un mauvais présage pour les Démocrates qui vont continuer de mener le cirque de l’Impeachment pour distraire les Américains des mauvaises décisions du président Biden qui paraît de plus en plus sénile.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Bonchie, paru sur le site Red State, le 26 janvier.

******************************

Cocaïne Mitch bat en retraite sur la seconde tentative de destitution de Donald Trump

Peut-être que Cocaïne Mitch n’avait pas bien réfléchi à tout cela, mais il a renoncé à appuyer la seconde tentative d’Impeachment (NdT: en fait la troisième*) de Donald Trump.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Mardi, le Sénateur Rand Paul a déposé une motion de procédure pour déclarer inconstitutionnelle la destitution de Donald Trump qui n’occupant plus la fonction de président, ne peut donc pas être démis.

De manière quelque peu surprenante, étant donné ses déclarations passées concernant la présidence de Donald Trump et l’émeute du Capitole, le Sénateur McConnell a voté en faveur de cette motion.

À présent, Donald Trump est pratiquement certain d’être acquitté une deuxième fois au Sénat.

Le stratagème de Nancy Pelosi, soutenu par des Républicains comme Liz Cheney, était malavisé dès le départ.

Le vote du Sénateur McConnell demeure surprenant car il avait défendu l’idée de la destitution de M. Trump.

M. McConnell avait auparavant prononcé deux discours importants au Sénat, affirmant avec insistance que M. Trump était responsable de l’émeute qui s’est produite au Capitole le 6 janvier.

Mais il semble aujourd’hui battre en retraite. Ayant toujours su qu’un procès d’Impeachment n’aurait lieu qu’après le départ de M. Trump, il a sans doute surestimé son rôle.

Mardi, le Sénateur Paul a poussé à bout ses collègues, les obligeant à s’exprimer, et M. McConnell a reculé.

Si M. McConnell estimait que toute destitution post-présidentielle était anticonstitutionnelle, il aurait dû le mentionner plus tôt.

Il aurait ainsi mis les Démocrates sur la défensive et il aurait sauvegardé la bonne volonté des électeurs républicains qui sont maintenant assez furieux.

Au lieu de cela, il a attendu la dernière minute pour bouger.

Il y a toujours la possibilité que M. McConnell, après avoir fait des proclamations aussi passionnées sur la culpabilité supposée de Donald Trump, puisse encore voter en faveur de l’Impeachment.

Pourtant, cela semble peu probable. Comment voter pour destituer l’ex-président après un procès que vous avez dit considérer comme étant inconstitutionnel ?

Je ne pense pas qu’il le fera.

Quant à savoir si MM Paul, McConnell et les 43 autres Républicains qui ont voté en faveur de la motion ont raison, c’est probablement le cas.

Si nous lisons la Constitution avec un œil neuf, pourquoi la destitution se limiterait-elle à à la révocation d’un président en fonction si les fondateurs avaient voulu que le processus s’applique à ceux qui sont déjà partis ?

Il est clairement indiqué que la procédure s’applique au président des États-Unis. M. Trump n’occupe plus ce poste.

Il y a beaucoup de gens, y compris beaucoup de gens de droite, qui prétendent que c’est constitutionnel, sans faire valoir d’argument valable.
Quoi qu’il en soit, c’était une erreur de calcul dès le départ.

Ironiquement, c’est une erreur qui augmentera la probabilité que Donald Trump se représente en 2024. Il n’est pas du genre à s’incliner devant l’adversité.

Je doute qu’il commence maintenant.

**************

Ma Conclusion

Les divers analystes que j’ai lus ne tiennent pas compte d’un facteur qui m’apparaît susceptible d’avoir influencé Mitch McConnell: Le Sénateur Rand Paul est lui aussi sénateur du Kentucky (il y a toujours deux sénateurs par État) et il a appuyé la ré-élection de Mitch McConnell. Si M. McConnell n’avait pas appuyé sa motion, il avait les moyens de le lui faire payer cher auprès des électeurs du Kentucky.

Les 5 Sénateurs qui ont voté pour défaire la motion sont des ennemis de Trump depuis le début soit: Susan Collins Sénatrice du Maine), Lisa Murkowski (Sénatrice de l’Alaska), Mitt Romney (Sénateur de l’Utah), Ben Sasse (Sénateur du Nebraska) et Pat Toomey (Sénateur de la Pennsylvanie).
Pour tenir un procès de destitution, le vote devait être à majorité simple, soit 50 plus 1.

Mais pour le vote d’Impeachment comme tel, le vote devra être au deux-tiers soit 67 Sénateurs. C’est pourquoi, ont dit que les Démocrates auraient besoin de 17 Républicains pour destituer Donald Trump.

Le vote des Républicains de mardi le 26 janvier en faveur de la motion de Rand Paul est une sérieuse indication que les Démocrates ne réussiront pas à destituer Donald Trump, ni à l’empêcher de se représenter en 2024.

  • * 1) Une résolution d’Impeachment en décembre 2017 a échoué à la Chambre des Représentants par une marge de 58 contre 364.
  • 2) Le 18 décembre 2019, la Chambre des Représentants a adopté deux articles de mise en accusation contre le président Donald Trump. Le procès au Sénat a eu lieu en janvier et février 2020. Le 5 février 2020, M. Trump a été acquitté par le Sénat de tous les chefs d’accusation.
  • 3) Le 13 janvier 2021, la Chambre des Représentants a adopté un seul article de destitution qui a été déposé au Sénat le lundi 25 janvier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Redstate

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz soit censuré. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

31
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz