Publié par Bernard Martoia le 5 janvier 2021

A l’aube d’un rendez-vous du Congrès américain avec l’Histoire de son pays, une citation du philosophe roumain Mircea Eliade permet de comprendre les enjeux civilisationnels.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Demain se jouera, en quelques heures, la survie ou non de notre civilisation occidentale.

La terreur de l’histoire est celle d’un homme qui n’est plus religieux, qui n’a aucun espoir de retrouver une signification ultime aux drames historiques, et qui doit subir les crimes de l’Histoire sans en comprendre le sens.

Si les évènements historiques sont vidés de toute signification, et s’ils ne sont plus ce qu’ils étaient pour le monde traditionnel, alors des épreuves terribles attendent un peuple ou un individu.

Nous avons affaire à ce qu’il convient d’appeler la terreur de l’histoire.

Les lecteurs de Dreuz Info sont tétanisés car ils savent que l’Histoire est tragique. L’immense majorité des Européens n’est nullement inquiète. Ils font penser à ces passagers dociles, écoutant l’orchestre du Titanic qui a joué jusqu’à ce que l’insubmersible coule dans les eaux glacées au large de Terre-Neuve.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bernard Martoia pour Dreuz.info.


18
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz