Publié par Dreuz Info le 8 janvier 2021

La quasi-totalité des organes d’information américains se sont acharné pendant quatre ans contre Donald Trump : Ces seigneurs de l’information que sont les propriétaires des grandes chaines d’information, des journaux, des réseaux sociaux ont fini par vaincre Trump.

Ils l’ont calomnié, censuré, attaqué sans relâche. Le président Trump, l’homme le plus puissant du monde dit-on, n’avait que Twiter pour s’exprimer et s’adresser au peuple, et même là il était parfois bâillonné. Pendant ses allocutions télévisées, certaines chaines ont osé lui couper la micro.

Aujourd’hui, les seigneurs de l’information sont si puissants qu’ils ont mis à genoux la démocratie américaine. Il faut se faire une raison, même dans les démocraties, aujourd’hui le pouvoir de l’information est le véritable pouvoir.

Le scandale n’est pas que dans la fraude électorale massive très probable, non, ce qui est absolument sidérant est l’omerta imposée par l’état profond et les médias. Les juges, la Cour Suprême à majorité républicaine, et même le vice-président Pence, tous ont reculé, tous étaient effrayés. Trump le courageux s’est trouvé seul contre tous.

Que l’on accepte ou pas, une certaine Amérique a péri dans ce tragique et inégale combat.

Biden qui s’installe au pouvoir sera dominé par les minorités tyranniques et arrogantes.

L’Amérique, leader économique, démocratique va peu à peu perdre sa place à la grande joie de l’Iran de la Chine de la Russie et de l’islamisme conquérant. Elle ressemblera dans le moyen et long terme un pays du tiers monde comme le Brésil ou le Mexique.

Les Japonais, les fascistes, les nazis, les communistes ont tous essayé d’abattre le géant, mais comme pour l’empire romain, c’est de l’intérieur qu’est venu l’effondrement.

Stanislas Bronstein

29
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz