Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 février 2021
Un hélicoptère fonctionnant au combustible fossile, pulvérise un produit chimique fabriqué à partir de combustibles fossiles, sur une éolienne fabriquée avec des combustibles fossiles, pour tenter de sauver et redémarrer les turbines pendant la tempête de verglas au Texas.

Je ne sais pas si j’ai le droit de publier cet article. La police de la pensée veille. La censure est terrible. Vont-ils me pourchasser ? Ce que je vais écrire est vrai et documenté, donc plus dangereux qu’une simple opinion. Bah tant pis, je l’écris tout de même, on verra bien…

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Le Texas possède le plus grand parc éolien des États-Unis. Mais le froid glacial, une tempête verglacée, vient de s’abattre. C’est la grosse tuile : la moitié de la capacité des éoliennes (25 000 mégawatts) de l’ouest du Texas ne produit pas d’électricité à cause de ces conditions climatiques hivernales extrêmes.

Dans le monde réel de la vie humaine qui intéresse très peu les terroristes de l’écologie, cela se traduit comme ça : à cause de l’absence de courant électrique, les gens se réfugient dans leurs voitures et leurs camions garés devant leurs maisons sans électricité, où il fait 4 degrés (1). Ils brûlent du carburant pour rester en vie. Mais c’est pour la bonne cause : éviter que la planète ne se réchauffe de 0,4 degré dans 10 ans à cause des déchets de CO2 que rejettent la Chine et l’Inde à qui il ne serait pas correct d’imposer des restrictions.

Au Texas, il y a plus de 2,6 millions d’éoliennes, et plus de dix millions de personnes sont sans électricité. La raison principale est que les milliards dépensés pour l’énergie éolienne sont un gaspillage complet d’argent, car elle ne marche ni dans le froid extrême, et souvent, ni dans la chaleur extrême ni quand il n’y a pas de vent. Le Texas est le premier État pour l’énergie éolienne, donc le premier à souffrir quand les turbines gèlent par temps froid et humide.

Les éoliennes ne fonctionnent que lorsque la vitesse du vent se situe entre 10 et 40 km/heure. Actuellement, les vents sont d’environ 7 km/h, ce qui est trop faible pour faire tourner les turbines.

Plus de dix millions de personnes sans électricité ce matin dans le Sud ? Pas de problème, nous voulons une énergie propre même si nous n’avons pas d’énergie. Et attendez de recevoir votre facture d’électricité de février ! Certains foyers modestes ne pourront pas payer la note. Pas grave, on sauve la planète.

Cela aurait pu être évité s’ils avaient installé des centrales nucléaires ou au gaz naturel. Mais le totalitarisme écologique l’interdit. Au lieu de cela, le Texas a dépensé des milliards pour installer une énergie éolienne politiquement correcte, peu fiable et peu efficace.

Et parlant d’énergie propre et renouvelable, Bloomberg a honnêtement divulgué dans un reportage (2) que les énergies renouvelables créent leurs propres problèmes environnementaux, et pas des moindres. Et qu’elles ne répondent pas au changement climatique que les partisans de l’agenda vert disent que nous avons provoqué, et que nous pouvons corriger.

Que le temps se réchauffe, j’ai du mal à le croire parce que je n’ai pas souvenir qu’il faisait plus froid quand j’étais petit, mais je pourrais accepter l’idée que je me trompe car le glissement se faisant sur de longues années, je pourrais ne pas m’en être rendu compte. Mais que l’homme soit responsable du réchauffement, et qu’il ait le pouvoir d’y remédier, ça je n’y crois pas du tout, et la science est de mon côté puisque la thèse climatique est disputée, donc pas établie, selon la logique scientifique.

J’aime l’air pur et l’eau transparente. Pas vous ? J’adore le silence d’une voiture électrique – (j’aime aussi les gros cubes, mon meilleur souvenir reste le son de ma Ford Mercury Monterey Custom cabriolet, modèle 1962, moteur 7 litres). Il n’existe aucune technologie permettant de produire de l’électricité qui soit totalement sans impact sur l’environnement, et si j’ai de l’air pur et des déchets hideux, je ne suis pas certain d’y avoir gagné au change, c’est pourquoi l’efficacité de l’énergie propre et la réduction des pollutions secondaires sont des objectifs importants.

Bloomberg explique que les pales des éoliennes ne peuvent pas être recyclées, elles s’entassent dans les décharges publiques. Berk ; que les entreprises cherchent des moyens de se débarrasser de dizaines de milliers de lames d’éoliennes qui ont atteint leur fin de leur vie ; re Berk ; et que les pales d’une éolienne peuvent être plus longues qu’une aile de Boeing 747, et à la fin de leur durée de vie, elles ne peuvent pas être simplement jetées à la poubelle et disparaître : il faut couper en trois la fibre de verre des pales, à l’aide d’une scie industrielle incrustée de diamants, pour créer des morceaux suffisamment petits pour être transportés par des semi-remorques. Au passage, vous remarquez toute l’énergie fossile requise. Et tout ça pour des amas de pales dont on ne sait pas quoi faire et qui vont créer des cimetières hideux loin des yeux des bobos qui vivent dans le Marais à Paris et à Venice, Los Angeles – mais pas loin des yeux de tout le monde.

Si notre avenir « vert », ce sont des coupures de courant, des coûts électriques élevés, pas d’énergie quand il fait super froid ou super chaud, et des gauchistes heureux qui nous font la leçon et nous censurent si on ose rappeler que les pollueurs sont la Chine et l’Inde, je finis par me dire que tout ça cache quelque chose de pas propre : la destruction du capitalisme, le contrôle total de la vie des gens par un gouvernement surpuissant, autrement appelé : socialisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz soit censuré. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://www.msn.com/en-us/news/us/frozen-wind-turbines-contribute-to-rolling-power-blackouts-across-texas/ar-BB1dHvt7?fbclid=IwAR01aB7_JYn5r3kilebzadFg7w7Fy7A7_uTY9MN5lSu9OUSMPOfBMxfm9WM&ocid=uxbndlbing
  2. https://www.bloomberg.com/news/features/2020-02-05/wind-turbine-blades-can-t-be-recycled-so-they-re-piling-up-in-landfills?utm_source=url_link

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

36
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz