Publié par Manuel Gomez le 17 février 2021

Santiago Abascal est le président du parti de droite VOX.

Il poursuit une percée inéluctable dans le paysage politique espagnol, après la déroute historique du PP (Parti Popular) et la disparition quasi totale des « Ciudadanos », lors des toutes récentes élections en Catalogne qui ont permis aux partis indépendantistes de prendre le pouvoir (VOX se présentant, sans ambiguïté, comme le seul parti d’opposition à cette indépendance, souhaitée par une majorité de Catalans mais rejetée par l’ensemble du peuple espagnol).

Santiago Abascal a prévenu le président du PP, Pablo Casado, que son parti, actuellement la troisième force politique en Espagne, pourrait fort bien devenir la seconde, devançant ce même PP, lors des prochaines élections.

Il est incontestable que le parti de la droite (PP) aurait tout intérêt de ne pas se montrer aussi naïf que « Les Républicains » français, qui refuse toute entente avec le Rassemblement National de Marine Le Pen, ce qui lui interdit évidemment toute victoire électorale, dans le présent.

Le problème majeur de l’Espagne, en ce qui concerne les élections actuelles et prochaines, est identique à celui de la France : la désaffection continue des citoyens pour les élections nationales, désaffection qui se traduit par des taux d’abstentions désastreux (50% lors des récentes élections en Catalogne, mais l’on peut également évoquer la Covid comme l’une des raisons ce cette abstention).

Seuls les citoyens véritablement motivés et engagés, soit pour une opposition totale, soit partisans du parti au pouvoir, se mobilisent et s’expriment.

Tout comme en France (entre Les Républicains et le RN) la frontière existe entre le PP et VOX et cela profite au seul parti réellement organisé et homogène, le PSOE (Socialistes), dont la politique est pourtant bien sujette à critiques, que ce soit à Madrid, en Andalousie ou dans la province de Valence, notamment sur le sujet de l’immigration clandestine et illégale, qui s’amplifie via les Iles Canaries et se poursuit par le détroit de Gibraltar, au départ de Ceuta et Melilla.

Immigration qui gangrène la péninsule ibérique, comme elle gangrène la France.

D’ailleurs les principales associations islamistes se sont empressées de réagir, par exemple l’UCIDCAT (Union des communautés islamiques de Catalogne) et « Les musulmans contre l’islamophobie ». Elles ont immédiatement dénoncé la campagne de VOX en Catalogne, qu’elles accusent d’avoir véhiculé une « incitation à la haine contre l’islam et les musulmans, aussi bien en Catalogne que dans toute l’Espagne, et ont saisi les services des délits sur la haine et les discriminations de Barcelone, qui ont aussitôt ouvert une enquête.

Pour ces associations islamistes et musulmanes « associer le terrorisme et les agressions en fortes progression aux musulmans ne peut qu’alimenter le racisme, la xénophobie et la haine contre les musulmans et qu’il s’agit d’une atteinte à la démocratie, à la justice et à la liberté », alors que, tout comme en France, l’Espagne est confrontée à des problèmes identiques : les villes, les quartiers, les zones, conquis par le radicalisme islamiste qui véhicule le totalitarisme de la religion musulmane, à l’exemple de la ville de Ripoll (Province de Gérone), où les candidats du parti VOX n’ont pas pu s’exprimer librement, lors des récentes élections.

On reproche à VOX de présenter certains migrants illégaux, de religion musulmane, comme des « étrangers dangereux et suspectés de radicalisme terroriste ».

Est-ce faux ?

Santiago Abascal demande à Pablo Casado, leader du PP, « de ne pas tarder à décrocher le téléphone afin de reprendre le dialogue interrompu et permettre à la Catalogne de revenir dans le giron de l’Espagne et envisager, pour la droite alliée, de prendre les commandes, bien mal en point, de l’Espagne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

20
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz