Publié par Albert Soued le 5 mars 2021

Des sources de l’establishment de la défense ont déclaré qu’elles ne connaissaient pas l’affirmation de Gamliel selon laquelle la marée noire était le résultat du terrorisme

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

L’Iran a intentionnellement pollué la mer Méditerranée et les côtes israéliennes dans un acte de terrorisme écologique, provoquant la plus grande catastrophe environnementale de l’histoire d’Israël, a déclaré mercredi la ministre de la protection de l’environnement, Gila Gamliel.

« Cette pollution a des responsables et doit en payer le prix. Notre nature est endommagée, nos animaux sont blessés, grâce à des criminels environnementaux impitoyables« , a déclaré Mme Gamliel.

Mme Gamliel a expliqué que, suite à une enquête de deux semaines, le ministère de la protection de l’environnement a découvert que le navire qui a fui le pétrole brut, appelé l’Emeraude, appartenait à une société libyenne et naviguait de l’Iran vers la Syrie. Il a quitté l’Iran, éteignant son système d’identification automatique (AIS) – qui transmet sa position aux autres navires dans la région. Il a allumé l’AIS lors de son passage dans le canal de Suez, puis l’a éteint à nouveau à l’approche des côtes israéliennes.

Le navire est resté à des dizaines de kilomètres des côtes israéliennes, dans les eaux économiques d’Israël, pendant près d’une journée entière, déversant de grandes quantités de pétrole les 1er et 2 février, son AIS étant éteint.

Il a ensuite poursuivi sa route vers la Syrie, où il a allumé son émetteur, et il est retourné en Iran, en éteignant son AIS alors qu’il passait devant Israël. Il se trouve actuellement en Iran.

Le goudron a atteint les côtes israéliennes le 17 février. 

« Nous voyons maintenant que l’Iran ne terrorise pas seulement Israël avec des armes nucléaires et se retranche dans notre région, mais aussi en nuisant à l’environnement« , a déclaré M. Gamliel. « Ils ne font pas que du mal à Israël. La nature et les animaux n’appartiennent pas seulement à une nation. C’est une bataille qui dépasse les frontières« .

Gamliel a déclaré qu’Israël demandera une indemnisation au Fonds international d’indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures et aux assureurs du navire.

« Nous allons régler le compte avec les pollueurs au nom de tous les Israéliens pour les dommages causés à notre santé, à la nature, aux animaux et à la vue« , a-t-elle promis. « Nous ne pouvons pas abandonner notre mer. Notre mer est notre trésor naturel que nous devons protéger. »

L’Administration nationale américaine des océans et de l’atmosphère et l’Agence européenne de sécurité maritime, ainsi que la société israélienne de recherche maritime Windward, ont aidé le ministère de la protection de l’environnement à enquêter sur la marée noire. Aucune des agences n’était au courant de la marée noire avant que le goudron n’atteigne les côtes israéliennes, plus de deux semaines après qu’elle se soit produite.

Des échantillons de goudron, que le ministère de la protection de l’environnement a examinés, ont montré qu’il provenait du pétrole brut, ce qui a fortement réduit le nombre de navires suspects de 35 à quatre. Deux d’entre eux se sont avérés trop éloignés, et un autre a été examiné par les autorités locales en Espagne et par les enquêteurs israéliens en Grèce. Le quatrième est l’Emeraude, qui se trouve actuellement en Iran. 

Les satellites européens ont détecté la tache sous-marine le 5 février, mais elle n’a pas été remarquée avant que le goudron n’atteigne les plages israéliennes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Albert Soued  pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz