Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 mars 2021
Image d’archive

Par une décision de justice qui fera – je l’espère – date, un juge israélien qui respecte la liberté d’entreprendre et refuse la tyrannie des minorités a jugé (1) qu’un employeur a le droit d’interdire l’accès à ses employés non-vaccinés ou qui ne présentent pas de test négatif. Ouf !

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Une enseignante assistante dans une école pour enfants handicapés a perdu un procès contre la direction de l’école, qui exigeait la vaccination contre le COVID-19 ou un test négatif à ses employés.

Le tribunal du travail du district de Tel-Aviv a donné tort à l’enseignante adjointe, en décidant qu’un employeur a le droit d’empêcher un enseignant non vacciné, qui refuse de subir un test, d’entrer dans le bâtiment de l’école pour aller travailler.

C’est une excellente décision de justice, pour les rares amoureux de la liberté, ces animaux étranges en voie d’extinction, et qui dépasse de très loin la dimension du coronavirus. C’est une victoire pour le libéralisme, mais surtout, une gifle sur le nez des progressistes et autres socialistes qui voudraient imposer l’idéologie communiste sur l’entreprise, et donner le pouvoir aux travailleurs.

Ce mal du siècle où la minorité dicte sa loi à la majorité

Soupesant le droit des uns et des autres, la Cour a estimé qu’il ne pouvait pas être établi que les droits à la dignité et à la vie privée de l’assistant d’enseignement surpassent le droit à la vie des élèves, de leurs parents et du personnel de l’école – ainsi que sur le droit et l’obligation de l’autorité locale de les protéger.

Ce qui est dramatique, c’est un monde où l’employé puisse imposer sa loi à son employeur. Cela donne le désastre économique français. Je suis un libéral au sens français du terme, et je sais que ce n’est pas une opinion bien comprise en France, qu’elle n’est pas très partagée, mais cela repose essentiellement sur la liberté.

Parce qu’il ne faut pas se tromper : un employé qui dicte sa volonté à son entreprise avec le soutien de l’Etat ou de la loi, c’est le socialisme où l’Etat règne en maître la façon dont les gens règlent leur vie. C’est ce qui détruit le tissu traditionnel du capitalisme, inscrit dans la nature de l’homme, au profit du collectivisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. https://www.jewishpress.com/news/breaking-news/israeli-court-okays-ban-on-unvaccinated-teaching-assistant-who-refused-covid-test/2021/03/21/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

190
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz