Publié par Team 100 jours le 13 mars 2021

Lundi 1er mars 2021

  • CNN et MSNBC ont refusé de diffuser le discours du président Trump à la CPAC. Résultat, ils ont perdu un nombre record de téléspectateurs !
  • Le président du syndicat des enseignants de Berkeley a été pris en flagrant délit en train de déposer sa fille à l’école maternelle après avoir plaidé pour que les écoles restent fermées.
  • Trump confirme qu’il a demandé 10 000 soldats de la Garde nationale avant le 6 janvier afin de défendre la ville. Les responsables du Capitole sous la direction de Pelosi ont refusé.
  • Les démocrates des régions proches de la frontière critiquent la politique d’immigration de Biden : « Les méchants savent comment vendre cette politique ». Vous ne pouvez pas dire : « oui, laissez tout le monde entrer ».
  • James O’Keefe : Project Veritas passe à l’offensive avec des poursuites contre les organisations de presse qui nous diffament.
  • Une disposition enfouie dans le projet de loi d’aide COVID-19 a été critiquée comme « un renflouement personnel pour les bureaucrates ».
  • L’administration Biden élimine les « dangereux » partisans du Trump du gouvernement fédéral sous le prétexte de « menace existentielle pour la démocratie ».
  • Le manque de transparence de la Maison Blanche de Biden attire les critiques. Le président Joe Biden n’a pas encore tenu sa promesse de rendre la Maison Blanche plus transparente, les partisans d’un gouvernement ouvert critiquent l’opacité de ses politiques actuelles.
  • Des « demandeurs d’asile » (probablement des faux) provenant d’un camp de migrants d’au moins 700 personnes à Matamoros, au Mexique, juste en face de Brownsville, au Texas, ont déposé leur demande aux États-Unis après que le président Biden a assoupli les règles.
  • L’ancienne porte-parole de la campagne Trump 2016, Katrina Pierson, serait en lice pour le siège du Texas à la Chambre des représentants, laissé vacant en février dernier par le décès du député Ron Wright, R-Texas, décédé des suites de l’épidémie de COVID-19.
  • Des efforts sont en cours dans les principaux États clés pour ramener les systèmes de vote aux règles d’avant 2020 :
    • En Géorgie, où Biden a été élu cette année lors d’une des nombreuses courses qui ont joué en faveur du démocrate, le Sénat a adopté un projet de loi qui oblige les électeurs à soumettre « des photocopies de leurs documents d’identification pour les demandes de vote par correspondance ».

      Le projet de loi éliminerait le système actuel de concordance des signatures pour le vote par correspondance. Les critiques ont accusé ce système d’être propice à la fraude et aux abus, en particulier après que le gouverneur de l’État, Brian Kemp, ait accepté l’année dernière les demandes des militants visant à rendre beaucoup plus onéreux le rejet des signatures contestées par les fonctionnaires.
    • En Pennsylvanie, où M. Trump a perdu par moins de 100 000 voix, les législateurs de l’État ont signalé leur intention d’abroger le système de vote par correspondance « sans excuse », mis en place pour la première fois en 2019.

      Les sénateurs de l’Etat Patrick Stefano et Doug Mastriano ont déclaré le mois dernier dans un mémorandum qu’ils « ont l’intention d’introduire une législation abrogeant les dispositions relatives au vote par correspondance sans excuse » mises en place il y a deux ans par le biais de la loi 77 de l’État.
    • En Arizona, Adrian Fontes, l’enregistreur du comté de Maricopa, a tenté en mars dernier d’envoyer des bulletins de vote par correspondance à chaque électeur inscrit dans cet État, bien qu’un tribunal lui ait ordonné de cesser peu de temps avant de le faire.
  • Un juge du Texas a annulé l’ordonnance qui interdit les expulsions de locataires décidée par le CDC. Le juge a jugé que le moratoire est inconstitutionnel et le CDC a reçu l’ordre de ne pas appliquer ou faire appliquer l’ordonnance à l’avenir.
  • Minneapolis utilisera les médias sociaux pour influencer le procès pour meurtre de George Floyd. Minneapolis va engager six influenceurs des médias sociaux pour 2 000 dollars chacun afin d’aider à diffuser des messages approuvés par la ville, lors du prochain procès pour meurtre de Derek Chauvin.
  • « Faire pression sur le sénateur démocrate de Virginie occidentale Joe Manchin pour qu’il soutienne l’augmentation du salaire minimum à 15 dollars de l’heure pourrait le pousser à rejoindre le Parti républicain », a déclaré l’ancien gouverneur du New Jersey Chris Christie.
  • Le gouverneur de Californie Gavin Newsom n’a apparemment pas compris malgré la pétition de rappel contre lui : il a violé ses propres restrictions de santé publique pour une seconde fois.
  • Le gouverneur de New York Andrew Cuomo dit qu’il a « plaisanté », mais admet qu’il « peut avoir été insensible » aux allégations de harcèlement sexuel, admet avoir été très léger avec des jeunes femmes qui ont prétendu qu’il les avait embrassées, tripotées et fait des propositions.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz