Publié par Team 100 jours le 13 mars 2021

Dimanche 28 février 2021

  • L’ancien président Trump remporte le sondage d’opinion CPAC 2021 pour le candidat républicain à la présidence 2024
    Top 3 :
    • Trump : 55%.
    • DeSantis : 21%.
    • Noem : 4%
  • Tommy Zegan (chemise noire et blanche) est l’artiste derrière la statue dorée de Trump (ci-dessus) au CPAC. Il a dit qu’il avait essayé de l’offrir à Trump pour son anniversaire l’année dernière, mais que les services secrets ne l’avaient pas laissé faire.
  • L’ancien journaliste du New York Times, Alex Berenson, a déclaré que le NY Times et d’autres médias d’entreprise étaient fous de joie de la censure de BigTech. Avec la gauche, nous ne sommes jamais très loin du totalitarisme.
  • Un procureur demandent au juge de ne pas rejeter l’acte d’accusation de Bannon malgré le pardon donné par le président Trump.
  • Les ventes d’armes à feu ont atteint un niveau record en janvier, après une année d’achats record en 2020.

    Les acheteurs d’armes américains ont battu le record des ventes mensuelles d’armes à feu, les données du FBI indiquant un nombre impressionnant de 4,14 millions de vérifications d’antécédents en janvier. Les Américains estimant que le mouvement de refinancement de la police va s’étendre dans de nombreux Etats sous le gouvernement démocrate.
  • Les Démocrates de la Chambre poussent Biden à créer un poste de « directeur national de la violence armée ». Il ne s’agira pas de s’occuper de la violence des gangs, qui sont responsables de 90% des crimes commis avec des armes à feu, mais de la violence contre les tenants de la suprématie blanche, bien sûr.
  • Un membre du conseil d’administration d’une école en Californie a déclaré cette semaine que les partisans de la réouverture des écoles ont la mentalité d’esclavagistes et de suprématistes blancs.
  • Plusieurs démocrates ont déclaré vendredi qu’ils voulaient savoir pourquoi l’administration Biden a lancé des frappes aériennes en Syrie.
  • Rappelez-vous : « We The People », avons voté pour le président Trump à cause de la corruption de Barak Obama et Joe Biden ! « Make America Great Again ».
  • La législation Hr1 sera votée par le Congrès la semaine prochaine. Elle donnera au gouvernement fédéral le pouvoir de dire « PAS de papier d’identité requise » pour voter dans les bureaux de vote des Etats ou pour voter par correspondance. Si la loi est votée, cela enlèvera aux États le droit d’avoir leurs propres lois électorales. Nous deviendrons un autre Venezuela et nous aurons toujours des élections truquées.
  • Un juge fédéral décide que le comté de Maricopa doit fournir 2,1 millions de bulletins de vote de 2020 au Sénat de l’Arizona pour vérification (mais ils se pourrait qu’ils fassent une vérification bâclée).
  • Steven Crowder a révélé une fraude électorale la semaine dernière dans son émission « Louder with Crowder », donc Twitter l’a banni. Il devait avoir raison.
  • Biden, Psaki et Harris sous le feu des critiques pour leurs tweets critiquant les actions militaires de Trump suite aux nouvelles attaques aériennes contre la Syrie.
  • Les femmes du Parti démocrate et du mouvement #MeToo restent étrangement silencieuses sur le scandale du harcèlement sexuel d’Andrew Cuomo. Mais elles sont également silencieuses sur le viol de Tara Reede par Joe Biden.
  • Le Forum Economique Mondial a supprimé une vidéo où ils applaudissent le confinement.

    Le Forum économique mondial (WEF), dirigé par Klaus Schwab, a diffusé vendredi une vidéo célébrant le verrouillage des villes du monde.

    Schwab et le WEF ont applaudi les rues vides en insistant sur le fait que les mesures de confinement « amélioraient la tranquillité des villes du monde entier ». La vidéo mettait en avant les rues désertes, les usines vides et les avions cloués au sol. De toute évidence, le WEF n’a aucune inquiétude pour les citoyens du monde entier qui souffrent des conséquences du confinement : ils sont payés quoi qu’il arrive.
  • D’après les statistiques sur la corruption publique publiées par le ministère américain de la Justice, les trois villes les plus corrompues des États-Unis sont toutes dirigées par des Démocrates : Chicago, Los Angeles et New York. Aucune surprise ici, c’est le parti de la corruption, du mensonge et du racisme qui accuse la droite de ses propres tares.
  • Émeute au Capitole : La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, avait demandé au sergent d’armes de refuser la garde nationale au Capitole en raison de l’image négative que cela apporterait – le bâtiment de gauche n’a pas été protégé. Puis elle a menti à ce sujet. Qu’est-ce que Pelosi savait vraiment et quand l’a-t-elle su ? A-t-elle intentionnellement laissé les manifestants faire un raid sur le Capitole pour nuire à l’héritage de Trump ?
  • « Le processus a commencé » – L’organisateur du mouvement de rappel du gouverneur Newsom de Californie prévoit un vote de rappel cet automne. Et la bonne nouvelle : Lors de son discours à CPAC, Richard Grenell a laissé entendre qu’il pourrait se présenter au poste de gouverneur contre Gavin Newsom. S’il était élu, la Californie sortirait de la faillite, de la violence et de la corruption (cela n’arrivera pas, mes concitoyens sont très à gauche).
  • Gina McCarthy, la « Vert » de Biden, réclame plus d’éoliennes chinoises.
  • Le sénateur Rick Scott de Floride pense que le parti républicain remportera au moins quatre sièges au Sénat en 2022.
  • Une foule immense de partisans de MAGA Trump attendait Biden au Texas… Pas un seul partisan de Biden en vue.
  • Les écoles publiques de Boston ont supprimé les « programmes avancés » parce qu’ils n’étaient pas assez fréquentés par la diversité.
  • Qui dirige vraiment ? La Première dame, Dr. Jill [Biden] répond aux question posées à Joe Biden sur les enfants migrants illégaux qui sont dans des tentes. Elle déclare que les camps d’enfants de Biden (les mêmes que ceux utilisés par Trump) sont « plus humains ».
  • L’administration Biden veut faire payer aux journalistes 170 dollars chaque fois qu’ils se rendent à une conférence de presse.

    Et les grands médias qui hurlaient et se plaignaient d’une attaque contre la presse libre pendant l’administration Trump sont silencieux.
  • En début de semaine, un panneau d’affichage a été installé à Albany, dans l’Etat de New York, pour réclamer la destitution du gouverneur de New York Andrew Cuomo.
  • Le député républicain Gosar avait proposé un plan de relance de 10 000 dollars pour les Américains touchés par le COVID – les Démocrates l’ont rejeté, donnant la priorité à l’aide étrangère.
  • Les Républicains du Michigan demandent une enquête contre le gouverneur Whitmer, suite aux décès dûs au coronavirus dans les maisons de retraite.
  • Le site de gauche Vox attaque DOLLY PARTON parce que « l’idée de blancheur sous-tend son image ».
  • Andrew Cuomo (63 ans), gouverneur de New York, est accusé de harcèlement sexuel par une ancienne assistante de 25 ans, qui déclare qu’il lui a demandé si elle avait déjà eu des relations sexuelles avec un homme plus âgé.
  • Corruption banale de la gauche : L’ancien procureur général adjoint John Carlin, qui a illégalement dissimulé des informations au tribunal de la FISA en 2016 pour faire avancer l’enquête de collusion russe, revient en tant que procureur général adjoint par intérim de Biden.
  • « Je ne pense pas qu’il y ait une question plus importante que l’intégrité des élections » – Le procureur général du Texas Ken Paxton abordera la question de l’intégrité des élections lors de la réunion des procureurs généraux du GOP la semaine prochaine.
  • Antifa et Black Lives Matter vandalisent le bâtiment fédéral de l’USCIS de Portland, et Biden lance une chasse contre la menace terroriste de droite.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz