Publié par Team 100 jours le 13 mars 2021

Lundi 22 février 2021

  • La Cour suprême rejette le procès en diffamation de Stormy Daniels contre Trump
  • La Cour suprême autorise la remise des déclarations fiscales de Trump au procureur de New York.

    La Cour suprême a autorisé un procureur de New York d’obtenir les déclarations fiscales de l’ancien président Donald Trump.
  • La Cour suprême américaine vient de rejeter sans commentaire les appels en contestation des résultats en Géorgie, Arizona, Pennsylvanie, Michigan et Wisconsin. Parmi les affaires, deux ont été déposées par M. Trump lui-même et d’autres par ses alliés républicains.
  • La candidate au ministère de l’Intérieur de Biden n’a pas déclaré ses revenus aux casinos dans le rapport d’éthique du Congrès. Deb Haaland a omis de déclarer que près d’un tiers de ses revenus de 2018 viennent du jeu, selon le rapport éthique récemment modifié.
  • Le projet de loi Biden : allégement fiscal pour les riches, subventions pour les États à forte fiscalité – donc virtuellement en faillite, selon les critiques.
  • Sondage : une solide majorité d’électeurs s’oppose à la suppression de l’hymne national lors des manifestations sportives. C’est ce qui a tué la chaîne ESPN.
  • Les deux patinoires de Central Park vont être fermées la semaine prochaine – les patinoires, qui sont toutes deux gérées par l’organisation Trump, vont être fermées par Di Blasion pour punir l’ancien président – cela punit surtout les enfants.
  • Les shérifs peuvent arrêter les agents fédéraux qui violent les droits des citoyens en matière d’armes à feu, selon la nouvelle ordonnance du comté du Missouri. Ce comté du Missouri, craignant que le gouvernement fédéral n’empiète sur le droit du deuxième amendement, a décidé de prendre des mesures solides et sérieuses qui devraient être prises par le président américain.
  • L’ancien chef d’état-major du ministère de la défense, Kash Patel, a sévèrement critiqué dimanche le président Joe Biden qui a demandé à l’administration d’enquêter sur le suprémacisme blanc et l’extrémisme néo-nazi supposé des militaires.

« Au département de la Défense, comme dans tout autre grand département du gouvernement américain, quand vous arrêtez d’être logique et de raisonner selon les faits, vous commencez à faire de la politique. Et c’est un excellent exemple de ce qui a été fait au ministère de la Défense », a déclaré M. Patel en référence au fait que le secrétaire à la Défense de M. Biden a sondé l’armée à propos de l’extrémisme.

« Selon leur propre porte-parole et leur propre secrétaire à la Défense, ils ont dit qu’ils n’étaient pas au courant d’un problème, et qu’ils ne savaient pas s’il existait. Ils n’ont pas de nom pour le désigner. Ils n’ont pas de solution à ce problème. Mais ils lui mettent tout de même une étiquette ».

« C’est une approche totalement machiavélique. La fin justifie les moyens. Et ils ont eux-mêmes admis que le problème n’existe pas, à leur connaissance », a-t-il ajouté.

« Et s’ils ont admis que le problème n’existe pas, c’est parce qu’il n’existe pas. Au cours de mes deux affectations au ministère de la Défense, je n’ai jamais vu que la suprématie blanche était omniprésente dans l’ensemble du ministère de la Défense. C’est scandaleux et offensant pour nos hommes et nos femmes en uniforme ».

« Ce qu’ils ont fait, c’est cibler nos hommes et nos femmes en uniforme et politiser les événements par leurs allégations sans fondement de racisme au sein du ministère de la Défense, ce qui est si absurde qu’ils ont émis un ordre de retrait », a-t-il ajouté.

  • Trump me disait souvent : « Je ne veux pas que l’Amérique soit indépendante sur le plan énergétique ; je veux que l’Amérique soit dominante sur le plan énergétique », a déclaré l’économiste Steve Moore. « Et nous devrions le faire. »

    Selon l’économiste Steve Moore, le rêve énergétique de Biden va mettre les États-Unis en faillite.

    « L’idée que nous allons éliminer les combustibles fossiles est une chimère », a déclaré Moore dimanche sur WABC 770 AM-N.Y. « Nous n’allons pas passer de 80% de combustibles fossiles à zéro dans les 15 prochaines années, ou alors nous allons mettre notre pays en faillite. » (c’est ce que veulent les extrémistes de gauche Verts : détruire l’Amérique et la reconstruire sur le modèle socialiste ! Moore l’a-t-il compris ?)
  • Folie furieuse : Le secrétaire d’Etat de Louisiane est sur le point d’investir 100 millions de dollars pour l’achat de machines à voter – Dominion serait en lice.
  • Cela vous semble-t-il raciste ? McDonald’s va punir ses cadres s’ils embauchent trop d’hommes blancs. La semaine dernière, McDonald’s Corporation a ainsi annoncé que ses priorités étaient passées de la livraison de bons repas à bas prix, à une forme de justice sociale qui n’est pas du ressort d’une entreprise en matière d’embauche.
  • Les puissants tombent. Les gouverneurs démocrates des deux plus grands États démocratiques du pays, Cuomo à New York et Newsom en Californie risquent tous deux d’être démis de leurs fonctions.
  • Prudent, le vice-président Mike Pence décline l’offre de prendre la parole lors de la CPAC de cette année.
  • Le Dr. Fauci déclare qu’il est « possible » que les Américains portent encore des masques en 2022
    La secrétaire d’État radicale du Michigan a envoyé une demande de vote par correspondance à un étudiant étranger qui a fréquenté un collège au Michigan pendant trois ans… Elle est retournée à Taïwan en 2004… Son nom figure toujours sur la liste des « électeurs qualifiés ».
  • « Je devais dire la vérité » : Un employé lanceur d’alerte du Smith College démissionne de son poste pour avoir dénoncé les programmes « antiracistes » eux-mêmes racistes anti-blancs.
  • Trump est devenu pratiquement intouchable au sein du parti républicain, selon Newt Gingrich.
  • Le refus de l’administration Biden pour de nouvelles sanctions contre la Russie concernant son projet Nord Stream 2 (pipeline gazier vers l’Europe qui détruit virtuellement la raison d’être de l’OTAN) a suscité des réactions négatives de la part des législateurs qui soutiennent que le projet est un « cadeau » au Kremlin, avec des implications dévastatrices pour la sécurité nationale des États-Unis et pour la sécurité énergétique de ses alliés européens.
  • Le discours de M. Trump sur le CPAC portera sur la lutte contre la Chine, le démantèlement du monopole des grandes technologies et la réouverture des écoles. Espérons qu’il abordera le sujet des mécanismes à mettre en place contre la fraude électorale.
  • Le Parti communiste chinois a refusé de communiquer à l’OMS des données relatives à la pandémie. Des documents internes qui ont été divulgués au journal The Epoch Times montrent que le régime communiste chinois dispose d’une grande quantité de données sur la grippe et d’autres maladies dont les symptômes sont similaires à ceux du COVID-19, mais qu’il ne les a pas communiquées à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et au monde extérieur.
  • Les données du rapport annuel de Planned Parenthood montrent que le nombre d’avortements pratiqués par l’organisation a atteint son plus haut niveau en 15 ans, selon un groupe Pro-Life.
  • Le projet de loi de relance de 2 000 milliards de dollars proposé par les démocrates « détruira des emplois », déclare un républicain de la Chambre des représentants (l’opinion critique de Dreuz.info est que c’est exactement ce que les socialistes veulent pour commencer à contrôler la vie des gens parce que nous l’avons vu mis en place en France depuis les années 60 : d’abord, les impôts élevés obligent les entreprises à licencier et à embaucher moins de personnes, ensuite le chômage augmente, puis les socialistes viennent proposer de régler le problème qu’ils ont créé – tout en accusant la finance, la concurrence déloyale internationale, les paradis fiscaux, l’ultra libéralisme et le capitalisme sauvage de les avoir créés – en créant de programmes de solidarité sociale de plus en plus coûteux comme le chômage longue durée, le CSA et les aides sociales, car à l’arrivée, les gens se sont appauvris et dépendent des aides de l’Etat pour survivre, et ils ne songent même plus à contester la taille de leur gouvernement, qui est la cause de leurs problèmes)

    Le responsable Républicain de la commission du budget de la Chambre a déclaré qu’une proposition de près de 2 000 milliards de dollars des démocrates de la Chambre augmenterait le coût de la vie pour beaucoup et tuerait des emplois. Il dit vrai.

    « Les démocrates s’empressent de faire passer une loi de dépenses de près de 2 000 milliards de dollars qui permettra de renflouer les gouvernements des États qui enferment leurs citoyens et de mettre en place des politiques radicales qui détruiront des emplois et augmenteront le coût de la vie pour la classe ouvrière américaine », a déclaré le député Jason Smith (R-Mo.) à Fox News.

    « Mais c’est clairement là que s’arrête toute sorte d’urgence de leur part », a-t-il poursuivi, tout en ajoutant que « COVID-19 est plus le prétexte que le but derrière ce que les démocrates proposent. Leur approche est le mauvais plan, au mauvais moment, pour toutes les mauvaises raisons ».

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz