Publié par Team 100 jours le 13 mars 2021

Lundi 15 février 2021

  • L’ancien président Trump vient de passer en cortège automobile lors de la célébration de la Journée des présidents à West Palm Beach (Dreuz n’a rien trouvé de tel pour Biden, mais nous continuons nos recherches) :
  • Une violente « manifestation » de Black Lives Matter à New York a blessé deux policiers et un journaliste vendredi soir. Onze militants de gauche ont été arrêtés. Les médias ont largement ignoré. Une centaine de personnes ont été impliquées.
  • Les turbines éoliennes gèlent au Texas – Fermeture de près de la moitié de l’énergie éolienne dans l’ouest du Texas.
  • Le PDG de Parler déclare que l’application de médias sociaux est de nouveau en ligne – l’entreprise s’est dotée de nouveaux serveurs après que des géants de la technologie ont colludé pour fermer la plateforme. Dreuz n’est pas encore revenu en ligne.
  • Candace Owens : « Prétendre être offensé par tout propos politiquement incorrect est une forme d’autoritarisme. Si vous commencez à vous excuser auprès des suprémacistes « woke », vous n’arrêterez jamais. Ce sont des sadiques qui veulent avoir le contrôle total de tout ce que nous faisons et disons ».
  • President Day !
  • Les partisans de Trump ont organisé une grande fête à West Palm Beach, en Floride, à l’occasion de la Journée du Président Trump. Une immense foule de partisans du président Trump s’est rendue aujourd’hui à West Palm Beach, en Floride, pour célébrer la Journée du Président.
  • Plus de 1 500 rabbins orthodoxes demandent au Congrès d’annuler la nomination du député Démocrate antisémite Ilhan Omar, à la vice-présidence d’une sous-commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants concernant les droits de l’homme, suite à des accusations d’antisémitisme. Ilhan Omar a récemment été nommé vice-président de cette sous-commission.
  • Des Républicains font pression sur la Présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, pour qu’elle explique pourquoi les troupes de la Garde nationale restent à Washington, D.C. – et quand elles seront renvoyées dans leur pays d’origine pour les aider à faire face à de « véritables menaces crédibles ».

    Biden, au prix de 500 millions de dollars jusqu’à présent, impose le maintien de la Garde nationale afin de faire croire au danger national immédiat que représentent les Proud Boys – petit groupe de quelques milliers de personnes qui n’ont pourtant pas créé de désordre après les élections du 20 novembre, et afin de tenter de lier les électeurs de Trump à cette menace supposée.
  • Corruption : Le président Joe Biden et le vice-président Kamala Harris doivent « faire la loi » avec les membres de leur famille sur l’utilisation de la Maison-Blanche pour en tirer un profit financier, selon Peter Schweizer, président du Government Accountability Institute.

    Les avocats du président Biden ont dit à la nièce du vice-président Kamala Harris d’arrêter d’utiliser la position de sa tante dans ses entreprises commerciales, rapporte le Los Angeles Times.

    Et la famille de Biden fait du business en se servant du nom du président.
  • De récents sondages montrent un large écart entre les partis politiques sur la volonté de se faire vacciner.
    • Le sondage Axios/Ipsos réalisé en janvier et février a révélé que 74 % des Démocrates étaient favorables à la vaccination, seulement 51 % des Républicains et 61 % des indépendants.
    • Le sondage Gallup a révélé un écart de 40 % entre les partis, 91 % des Démocrates et 51 % des Républicains favorables à l’idée de se faire vacciner.
    • Selon CNN, c’est chez les Démocrates que l’hésitation a le plus évolué. En septembre dernier, un sondage Gallup a révélé que 53 % des Démocrates et 49 % des Républicains étaient prêts à se faire vacciner. La division entre les partis s’est accentuée après les élections de novembre, car les Démocrates ne faisaient pas confiance à l’ancien président Donald Trump pour organiser le processus de vaccination, puis ils ont changé d’avis en faveur du vaccin.
  • Le gouverneur de Porto Rico, Pedro Pierluisi, a déclaré à Axios que « le Congrès est moralement obligé de répondre » au récent vote du territoire sur le statut d’État, qui, selon lui, devrait stimuler la législation sur cette question.

    Les Démocrates veulent que Porto Rico et DC deviennent des Etats parce qu’ils sont Démocrates, et qu’ils donneraient indéfiniment le Sénat aux Démocrates.
  • « Rappel de Gavin 2020 ». Plus que le 1,5 million de signatures nécessaires pour démettre le gouverneur californien Gavin Newsom de ses fonctions ont été réunies. Les signatures doivent maintenant être vérifiées. Facebook avait interdit toute mention de cet appel.
  • Joe Biden demande au Congrès de renforcer les lois visant à limiter les propriétaires d’armes à feu, notamment en interdisant certains types d’armes et de chargeurs. Surpris ?
  • Deux bonnes nouvelles (c’est-à-dire non destructrices de l’Amérique) de l’administration Biden. Elles sont rares, il faut les saluer, s’en féliciter, et croiser les doigts en espérant – sans y croire hélas – qu’il y en ait plus : Biden va conserver quelques décisions politiques prises par l’ancien président Trump :
    • la loi First Step, qui réduit les peines pour les délits liés à la drogue et permet une libération anticipée pour certaines périodes de détention, une prime pour la communauté noire.
    • Biden devrait également mainteinir l’accord États-Unis-Mexique-Canada (USMCA), qui a été conclu l’année dernière.
  • Biden interdit tout lien entre la Chine et Covid-19 pour « lutter contre le racisme ».
  • Le responsable de la mise en accusation de la Chambre des représentants affirme qu’il n’a aucun regret après avoir été pris en train de fabriquer des preuves et avoir perdu le procès contre le président Trump hier.

    Le représentant Jamie Raskin, l’un des responsables de l’impeachment à la Chambre des représentants, a décrit le procès de mise en accusation de l’ancien président Donald Trump de « succès spectaculaire » ! Ces gens là vivent dans une réalité virtuelle ! Ils perdent et parlent de succès spectaculaire !
  • En Géorgie, un nouveau procureur commence à cibler Trump et ses alliés.
  • Lindsey Graham affirme que le vice-président Harris pourrait être destitué si le GOP reprend la majorité en 2022. « Elle a payé la caution d’émeutiers, et l’un d’entre eux a ouvert la tête de quelqu’un ».

    La vérité est que les Républicains sont trop lâches pour avoir le courage de le faire, mais ce que dit Graham est légitime. Si Trump appelait à payer les cautions des émeutiers du capitole, les Démocrates déclencheraient un tremblement de terre médiatique mondial.
  • La résidence privée de l’avocat d’impeachment de Trump a été vandalisée. Le cabinet d’avocats de Michael van der Veen a également fait l’objet de menaces.

    Le domicile de l’avocat Michael van der Veen, qui a défendu l’ancien président Donald Trump lors du procès de destitution du Sénat, a été vandalisé, selon la police. Une personne a peint à la bombe le mot « traître » dans l’allée du domicile de van der Veen.

    Et le Philadelphia Inquirer a rapporté qu’un groupe de manifestants a également pris pour cible le cabinet d’avocats de Van der Veen à Philadelphie, en scandant « Quand Van der Veen ment, que faites-vous ? La prison ! »

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz