Publié par Team 100 jours le 13 mars 2021

Vendredi 22 janvier 2021

  • 20h40 : Les Démocrates de la Chambre des représentants demandent au FBI d’enquêter sur Parler.com : Les Démocrates ont fait des émeutes, pillés, tué des policiers et incendiés des villes – en utilisant Twitter, Facebook etc. Mais l’idée d’une plateforme pour des idées qui ne sont pas contrôlées par eux est pour eux repoussante.
  • 20h35 : La cote de popularité de Biden est inférieure à celle de Trump et d’Obama au même moment du début de leur présidence selon le sondage Rasmussen, le seul qui suit la cote quotidienne des présidents. Les seuls qui ne voient pas ça sont les médias, totalement déconnectés de l’opinion générale.
  • 18h19 : quatre années sans déclencher de guerre, c’est le bilan de Donald Trump que les médias ne pourront contester qu’en mentant, ou en le cachant. Par contraste, Joe Biden se révèle être un va-t-en-guerre. Il semble que le président Biden soit en train d’inverser le retrait des troupes de Syrie. L’agence de presse syrienne SANA rapporte qu’un important convoi de camions, de véhicules blindés et d’hélicoptères américains est entré dans le pays hier.
  • 17h10 : Le président Trump mènera la campagne nationale pour l’intégrité des élections comme première action post-présidentielle, selon son conseiller : Attendez-vous à ce que les Démocrates se battent contre des élections libres et équitables.
  • 17h06 : Maintenant que Biden est élu, qu’ils n’ont plus besoin de la violence pour détourner les électeurs des Trump, et qu’ils doivent montrer que Biden est aux commandes, Twitter a suspendu plusieurs comptes antifa importants. TheBaseBK est l’un d’entre eux. C’est une librairie extrémiste située à Brooklyn, NY, qui a été utilisée comme centre de formation antifa.
  • 16h58 : En fait, Twitter a suspendu un faux compte lié au Guide suprême de l’Iran qui a publié une tentative d’assassinat contre Trump.
  • 16h55 : Le procureur général du Texas menace l’administration Biden pour avoir enfreint la loi. Il a dit à la direction du gouvernement de la sécurité intérieure d’annuler immédiatement le gel des expulsions des immigrants illégaux – sinon le Texas intentera un procès.
  • 16h42 : Joe Biden, 31 août 2020 : « Je n’interdirai pas le fracturage. Permettez-moi de le répéter. Je n’interdirais pas le fracturage, peu importe le nombre de fois que Donald Trump ment à mon sujet ».

    S’exprimant à la Maison Blanche mardi soir, l’attaché de presse Jen Psaki a confirmé que le président Biden interdira les nouvelles fractures sur les terres fédérales.

« Le président Biden a promis de mettre fin à toute nouvelle exploitation de pétrole et de gaz sur les terres fédérales lorsqu’il était candidat, »

  • 16h44 : Biden a également signé un décret replaçant les États-Unis dans les accords de Paris sur le climat, bien que le pays ait réduit ses émissions en dessous des normes des accords et sans faire partie de l’accord mondial. Biden a également révoqué les permis pour le pipeline Keystone XL, supprimant 11 000 emplois et détruisant 2 milliards de dollars de salaires.
  • 16h40 : Twitter suspend les comptes d’un Antifa qui avait plus de 71,000 adeptes.
  • 16h38 : Facebook demande à un conseil de surveillance indépendant de prendre une décision finale concernant le compte de M. Trump. Le public aura la possibilité de commenter l’affaire à partir de la semaine prochaine et M. Trump pourra également soumettre une déclaration au Conseil de surveillance.
  • 16h37 : Le dernier jour de la présidence de Donald Trump, 1,6 million de vaccins ont été administrés, et les médias disent que Trump n’avait aucun plan pour vacciner les gens, évidemment…
  • 16h35 : un juge rejette la demande de Parler.com pour qu’Amazon rétablisse immédiatement son service web.
  • 16h35 : Twitter suspend le compte du leader iranien pour avoir publié un article menaçant Trump de mort.
  • 16h29 : Le sénateur Schumer vient de déclarer que Trump a incité à une « érection » (au lieu de insurrection)
  • 16h24 : L’avocat de Caroline du Sud Butch Bowers représentera Trump dans le procès de destitution du Sénat.
  • 16h20 : Biden et ses sponsors étaient furieux que Trump n’ait pas déclenché une seule guerre durant sa présidence. Il envisage d’annuler la décision de retrait des troupes américaines en Irak de Trump, et au contraire d’ajouter des milliers de soldats pour lutter « contre les menaces terroristes », tout en ouvrant grand les portes aux terroristes sur le sol américain en levant l’interdiction d’entrée depuis les pays instables.
  • 15h10 : Ayant appris que l’administration Biden a fait dormir les soldats de la Garde nationale dans un parking, le président Trump leur a offert des chambres à l’hôtel Trump.
  • 13h23 : La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, remettra lundi au Sénat des articles d’impeachment contre le président Trump. Selon les sénateurs du GOP, seuls quelques Républicains voteront pour la condamnation de Trump.
  • 07h36 : Mitch McConnell demande de repousser le procès d’impeachment de Trump à février.
  • 07h33 : Le nouveau commandant en chef, le président Joe Biden, a choisi de retirer les drapeaux militaires du bureau ovale.
  • 06h45 : Pour signaler leur haute vertu – c’est la mode de la cancel culture, un terme poli pour dire fascisme – plusieurs banques ont fermé les comptes du président Trump.

    Après Deutsche bank, qui cherche à revendre plus de 300 millions de dollars de prêts à Trump et ses sociétés, Banks United, en Floride, détenait entre 5,1 et 25,2 millions de dollars, selon les déclarations financières du président. Signature Bank, à New York, est allé encore plus loin, et a déclaré qu’ils ne feraient pas affaire avec les législateurs qui s’étaient opposés à la certification de l’élection présidentielle. Capital One a refusé de dire si elle sera ou non le quatrième établissement bancaire.

    Ces banques pourraient se préparer à voir un nombre important de petits comptes les quitter. Je n’ai pas de comptes dans ces banques, mais si c’était le cas, je partirais immédiatement : eux sont libres de leurs décisions, moi aussi.

    Par ailleurs, les relations commerciales de la Deutsche Bank avec l’organisation Trump font l’objet d’une enquête civile menée par le procureur général de New York, Letitia James, qui veut la peau de Trump à n’importe quel prix.
  • 06h10 : Sur Fox News, Laura Ingraham condamne le gel de 100 jours de la déportation des criminels illégaux décidée par Biden comme « une incitation à la violence contre les États-Unis ». Bien vu, totalement vrai. En Europe, vous devriez faire exactement la même chose : déposer plainte pour vos gouvernements pour incitation à la violence.
  • 06h07 : Comme promis, Marjorie Taylor Greene, représentante du GOP, dépose des articles d’impeachment contre Biden. La démarche est bien entendu symbolique, elle n’a pas la majorité pour être votée, mais elle est importante car elle montre aux Démocrates qu’il existe une poignée de Républicains qui ont appris leur leçon, et ne vont pas être aussi mous que la vieille garde McConnell.
  • 05h55 : Dans un mandat d’arrêt de 18 pages, le FBI confirme le rôle de John « JaydenX » Sullivan en tant qu’incitateur des émeutes de Black Lives Matter au Capitole.
  • 05h50 : Les économistes prévoient maintenant une croissance du PIB réel de 5% au quatrième trimestre 2020, poursuivant ainsi le retour en V de l’économie de Trump.
  • 05h33 : La haine gauchiste peut mener à la jalousie la plus malsaine. Le site Mother Jones se réjouit d’apprendre que les profits des sociétés de Trump ont baissé : « D’autres mauvaises nouvelles pour Trump : Les revenus de sa société ont chuté de 150 millions de dollars l’année dernière ». Vous croyez que ces déchets humains se rappelleraient que Donald Trump a fait don de ses 1,6 million de salaire présidentiel à des œuvres ?

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz