Publié par Team 100 jours le 13 mars 2021

Samedi 6 mars 2021

  • Sheryl Guy, greffière et témoin matériel du comté d’Antrim, avait rejeté une affaire de fraude électorale – Le juge annule sa décision – Rétablit l’affaire.
  • La catastrophe Biden à la frontière arrive encore plus tôt que prévue, du fait que les trafiquants d’êtres humains (qui font partie des cartels de drogue), ont très vite compris que Biden est le président frontières ouvertes. Record de février : près de 100 000 clandestins détenus. Le CDC contraint de renoncer aux règles COVID pour permettre de remplir à 100% les refuges pour enfants migrants illégaux qui sont passés sans leurs parents afin de détourner les lois américaines.
  • Une autre humiliation contre la politique de confinement et de port du masque obligatoire de Biden : Le gouverneur de l’Arizona, Doug Ducey, rouvre les restaurants, les gymnases, les théâtres et les parcs aquatiques à pleine capacité.
  • Pas étonnant que les démocrates du comté de Maricopa retardent autant que possible les examens concernant l’élection de 2020 – Les bulletins de vote irréguliers en Arizona peuvent être détruits six mois après l’élection.
  • Le républicain Paul Ryan, qui déteste Trump, va organiser une collecte de fonds pour Liz Cheney. Pendant des années, Paul Ryan a menti au président Trump et à ses électeurs. Paul Ryan a menti sur le financement d’un mur. Dreuz savait dès le début que Ryan était un des pires RINO du GOP avec McConnell et d’autres.
  • Le Président Joe Biden n’a pas encore tenu sa première conférence de presse en solo après 45 jours de présidence et le secrétaire de presse de la Maison Blanche déclare que Biden « répond aux questions plusieurs fois par semaine ».
  • Kayleigh McEnany, ex-secrétaire de presse de la Maison Blanche de Trump, explique pourquoi le président Biden n’a pas encore tenu de conférence de presse : « ses collaborateurs ne croient pas qu’il puisse en tenir une sans se tromper ! »
  • Trump demande au GOP et aux républicains d’arrêter d’utiliser son nom pour la collecte de fonds sans autorisation.
  • La Maison-Blanche a encore été obligé de couper brusquement la vidéo en direct de Biden alors qu’il proposait de répondre aux questions après la table ronde sur le Covid.

    Joe Biden a participé à une table ronde sur le « Plan de sauvetage américain » le vendredi après-midi.

    La table ronde n’a duré qu’une dizaine de minutes car Joe Biden est faible et perd les pédales :
  • Joe Biden élargit la liste de « comtés sanctuaires » qui ne poursuivent pas les clandestins, donnant ainsi aux étrangers en situation irrégulière un autre moyen d’éviter l’arrestation.
  • Plus de 3 300 enfants étrangers non accompagnés sont arrivés avec des adultes à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Déjà 3 300 jeunes migrants en détention, alors que l’on s’attend à la plus forte vague de migration illégale depuis 20 ans. C’est une des choses qui, avec l’économie, coûtera le Sénat aux Démocrates en 2022.
  • Biden a été critiqué par son propre conseil consultatif pour avoir tenté de vacciner les enseignants et de rouvrir les écoles dans les 100 premiers jours de son mandat.
  • Le shérif d’Arizona : « J’aimerais entendre le Dr Fauci sur le risque de COVID à la frontière ».
  • Le sénateur à la retraite Pat Toomey (R-PA), qui a voté pour l’impeachment de Donald Trump lors de son second procès, a déclaré vendredi sur la chaîne Fox News : « Trump ne peut pas être le candidat républicain en 2024 — Il a coûté au GOP le Sénat et la Maison Blanche ».
  • Chine : Un journaliste citoyen arrêté pour des reportages sur les grèves de la faim à Wuhan.
  • Député républicain du Texas Louie Gohmert : « Les Américains paient pour expédier des migrants trafiquants de drogue dans tous les États-Unis », à propos de la décision du président Joe Biden de prêter 1100 dollars aux migrants illégaux pour voyager vers leur destination en Amérique.
  • L’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo a déclaré que l’administration Biden faisait pression pour « annuler » les fondements du succès du président Trump.
  • La politique d’ouverture des frontières du président Joe Biden impose encore plus de responsabilités aux communautés rurales qui n’ont pas les moyens ou le financement nécessaires pour se soumettre au test COVID-19 suite à l’arrivée de clandestins potentiellement infectés.
  • La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a rejeté les critiques de l’ancien président Donald Trump concernant l’explosion du nombre de mineurs non accompagnés traversant la frontière sud, et a déclaré « Nous ne prenons pas les conseils de Trump sur l’immigration ». Elle ne prend peut-être pas les conseils de Trump, mais le drame à la frontière est bien réel.
  • « Le président Biden dirige une présidence faible, et se montre vain et superficiel », a déclaré Greg Kelly de NewsMaxTV.
  • Trump soutient la candidature du gouverneur de Caroline du Sud Henry McMaster, et celle du procureur général de l’Arkansas, le lieutenant républicain Tim Griffin.
  • L’ancienne conseillère de Bill Clinton, Naomi Wolf, dit que les Etats-Unis deviennent un « Etat totalitaire sous nos yeux » avec Biden.
  • Les législateurs new-yorkais ont voté vendredi l’approbation d’un projet de loi visant à priver Cuomo de pouvoirs exécutifs spéciaux temporaires en cas de pandémie, après avoir appris qu’il avait diminué le nombre de décès dans les maisons de retraite pour cacher ses erreurs criminelles.
  • Plus de la moitié des personnes âgées ont été vaccinées aux Etats-Unis.
  • New Jersey : un juge conclut que 78% des bulletins de vote par correspondance sont invalides et ordonne une nouvelle élection, et deux membres du conseil municipal du New Jersey ont été inculpés de fraude liée au vote par correspondance.
  • Le département de police de Seattle a enquêté sur 50 homicides l’année dernière, le plus grand nombre d’homicides dans la ville en 26 ans. Seattle a été un des épicentres des émeutes d’extrême gauche, et l’administration Biden affirme que les suprémacistes blancs sont le plus grand danger pour le pays – sans apporter le moindre chiffre en appui, sans aucune preuve.
  • Les Etats-Unis de Biden songe à annuler l’interdiction du plus grand fabricant chinois de puces.
  • Les salles de cinéma de New York sont à nouveau ouvertes après avoir été fermées pendant presque une année entière.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz