Publié par H16 le 2 avril 2021

Il fallait s’y attendre, et non, ce n’est pas un poisson : plusieurs mois de petits billets acharnés sur des sujets pas toujours rigolos, cela finit par lasser et il est maintenant temps d’aller chasser des œufs de Pâques en famille pour courroucer Blanquer.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Les trois derniers mois furent en effet remplis de rebondissements et des surprises répétées que la vie nous réserve : personne n’aurait pu prévoir que le gouvernement, si volontaire dans la vaccination, se bananerait aussi violemment alors qu’il avait prouvé, dans sa gestion des masques, des tests, des lits et des réactifs qu’il était bien au-dessus de la mêlée.

De la même façon, personne ne pouvait prévoir que l’Etat français sombrerait à la fois dans la pire des dérives liberticides pour les contribuables solvables, et dans le laxisme le plus consternant pour les individus émotifs. Qui pouvait prévoir que l’introduction d’un vaccin aux forceps se traduirait par une obligation vaccinale dont le passeport qui pointe le bout de son QR code n’est qu’un avant goût ? De même, qui pouvait prévoir que les décisions contradictoires et modifiées d’une heure à l’autre s’empileraient alors que, jusqu’à présent, le gouvernement et chacun de ses ministres avaient fait montre d’une remarquable constance, d’une clairvoyance louable et d’une finesse d’analyse que beaucoup de nation nous envient ?

Bref, de surprises en découvertes, d’étonnements en consternations devant l’inventivité renouvelée de la brochette d’ahuris déchaînés qu’on a malencontreusement laissé agir aux manettes du pays jusqu’à présent, il n’a pas été facile de tenir le rythme de trois billets par semaine sur les treize dernières semaines, mais ce qui est fait n’est plus à faire et comme ça fatigue, me voilà contraint d’abandonner mes (quasiment) 21 lecteurs à leur triste sort pour les quelques jours à venir.

J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur, et j’en profite pour vous remercier de votre lecture et de vos partages sur les différents réseaux sociaux (pas seulement Fakebook et Twitler mais aussi GabVKMeWeMinds ou Parler) qui permettent à ces petits billets de se faire connaître et à ce blog de continuer…

Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve, au-delà de l’obligation de picouse, de la surveillance constante de Big Brothel et du contrôle social à la chinoise qui se met en place actuellement en Europe, et je ne sais pas si je pourrai continuer encore longtemps à tenir ce blog. Souhaitons malgré tout, entre deux chocolats de cette période de fêtes, que l’étau se desserre un peu.

Je vous retrouve bientôt 🙂

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © H16. Publié avec l’aimable autorisation de l’auteur (son site)

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz soit censuré. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz