Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 avril 2021

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé son opposition à l’enquête de la Cour pénale internationale sur les allégations de crimes de guerre perpétrés par Israël en Judée, en Samarie, dans la bande de Gaza et à l’est de Jérusalem. Les Français amis d’Israël, juifs et non juifs*, peuvent toujours rêver, cela n’arrivera pas chez eux : la haine est trop forte.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Boris a clairement exprimé la position de Downing Street sur l’enquête du tribunal de La Haye dans une lettre adressée aux Amis conservateurs d’Israël, qui ont rencontré le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab vendredi pour discuter de la décision de la CPI d’ouvrir une enquête complète sur les « crimes de guerre » contre Israël et le groupe terroriste Hamas dans la bande de Gaza.

En mars, la CPI a annoncé qu’elle enquêterait sur de possibles crimes de guerre commis par Israël et les Palestiniens, suite à une demande du soi-disant Etat Palestinien qui n’existe pas, et qui a rejoint la cour en 2015 après avoir obtenu le statut d’observateur non membre à l’Assemblée générale des Nations unies – merci Sarkozy qui leur a ouvert la porte de l’UNESCO.

L’Autorité palestinienne, une organisation moins ouvertement terroriste que le Hamas mais terroriste néanmoins, a réagi avec colère à la déclaration faite par le Premier ministre britannique Boris Johnson : Londres s’oppose à la décision de la Cour pénale internationale d’enquêter sur Israël pour d’éventuels crimes de guerre.

Après avoir rappelé que le Royaume-Uni soutient fermement la CPI et que deux ressortissants britanniques ont été récemment élus dans ses rangs – l’un d’entre eux deviendra le procureur principal de la CPI en juin prochain – M. Johnson a déclaré que son bureau s’opposait ouvertement à l’enquête de la CPI.

« Cette enquête donne l’impression d’être une attaque tendancieuse et discriminatoire contre un ami et un allié du Royaume-Uni » a déclaré le Premier ministre dans sa lettre adressée aux Amis conservateurs d’Israël.

Boris Johnson a ajouté :

« Nous n’acceptons pas que la CPI soit compétente dans ce cas, étant donné qu’Israël n’est pas partie au Statut de Rome et que la Palestine n’est pas un État souverain », ajoutant que cette décision « donne l’impression d’être une attaque préconçue » contre l’État juif.

En réponse, la mission de l’AP à Londres a déclaré que cette lettre « marque un point bas dans les relations entre le Royaume-Uni et la Palestine et sape la crédibilité du Royaume-Uni sur la scène internationale. »

« La lettre est une contradiction du droit international. Elle est une contradiction de la politique britannique. Elle subvertit l’ordre mondial fondé sur des règles. Et elle fait reculer les efforts visant à garantir une paix durable et juste en Palestine », a déclaré la mission diplomatique.

« Si M. Johnson conteste cela, il conteste la légitimité de la Cour », a ajouté la mission palestinienne à Londres.

Ne vivons-nous pas dans un monde formidable où une organisation terroriste peut faire la morale aux Etats démocratiques du fait qu’ils ont l’oreille attentive et bienveillante d’une poignée de directeurs de rédaction de journaux pourris jusqu’à la corne ?

Le procureur Fatou Bensouda a lancé l’enquête, mais elle doit être remplacée en juin par l’avocat britannique Karim Khan. Israël espérerait que Khan soit moins hostile, voire qu’il annule l’enquête.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz soit censuré. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

* Avec environ 350 000 juifs en France, les Français non-juifs amis d’Israël sont largement en plus grand nombre, ils se comptent en dizaines de millions, mais les médias font de leur mieux pour que cela ne se sache pas.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz