Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 avril 2021

Un nouveau sondage montre que Biden ne peut se défaire de la conviction des électeurs que les Démocrates ont triché lors des élections de 2020.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Les Démocrates et les médias ont créé un environnement où personne n’est autorisé à suggérer que l’élection de 2020 était illégitime de quelque manière que ce soit. Des personnes ont été suspendues ou même expulsées des médias sociaux pour l’avoir dit. Les médias qualifient de complotistes les journalistes qui parlent de fraude, et les membres du congrès ont tenté de punir les élus qui refusaient de certifier les élections.

Malgré tout cela, et c’est la bonne nouvelle, comme le peuple dans la Russie communiste, la Pravda américaine, la propagande CNN, la campagne de suppression de BigTech, n’a pas changé l’opinion publique.

Selon un nouveau sondage de Rasmussen, un nombre important d’électeurs – des deux partis – pense que les Démocrates ont triché.

  • Par une marge de 51%-44%, les personnes interrogées ont déclaré qu’il était « probable » que la tricherie ait affecté le résultat.
  • C’est ce que pensent 74 % des Républicains et 30 % des Démocrates.
  • 47 % des électeurs ont déclaré qu’il était probable que les démocrates aient volé ou détruit des bulletins de vote pour faire perdre le président Donald Trump.
  • Ce chiffre comprend 75 % des Républicains et 30 % des Démocrates.
  • Une proportion égale de 50 % a déclaré qu’il était peu probable que des bulletins de vote aient été carrément détruits.

C’est la dernière enquête en date qui montre qu’une grande partie de la nation est bloquée au point mort sur les résultats de l’élection de 2020, en particulier, et évidemment, les Républicains.

Trump n’a pourtant pas fait grand-chose pour les aider à penser ce qu’ils pensent, même si pas plus tard que le week-end dernier, il a affirmé une nouvelle fois que les Démocrates et le président Joe Biden avaient volé sa réélection. Trump est absent des médias, a été interdit de Twitter où il avait 85 millions d’abonnés, Facebook a fermé son compte, et il n’influence pas la vie et la pensée politique américaine.

Conclusion

  • Les Américains ont du bon sens. Il leur est impossible d’ignorer les irrégularités de l’élection de 2020, malgré les tentatives des grands réseaux de chaînes d’information.
  • Les Américains n’ont pas la mémoire courte.
  • Les Américains ont l’élection en travers de la gorge, et Joe Biden n’est pas considéré comme un président légitime.
  • Le marécage de Washington peut avoir peur : les élites ne sont pas assez fortes face à un peuple bien motivé.
  • Reste à savoir comment cela se déclinera lors des futures élections.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz soit censuré. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

13
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz