Publié par Gertrude Lamy le 20 avril 2021

Source : Fdesouche

À Barcelone, des musulmans dans la précarité ou sans domicile fixe se sont rassemblés vendredi dernier pour prendre gratuitement l’iftar [repas de rupture du jeûne] dans l’enceinte de l’Église catholique de Santa Anna pendant le ramadan qui a lieu une nouvelle fois dans un contexte particulier lié à la pandémie de Covid-19.

« Nous sommes ici à Santa Anna depuis longtemps, de nombreuses années, mais la salle de repas social a commencé l’année dernière avec la pandémie », a déclaré Faouzia Chati, présidente de l’Association des femmes marocaines. « C’était une initiative de la communauté musulmane », a fait savoir Peio Sánchez, clerc de la paroisse de Santa Anna. Selon lui, la réaction des gens qui vivent dans la rue est très positive.

Faouzia Chati a expliqué que le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner sont gracieusement offerts aux musulmans dans la précarité ou aux personnes vivant dans la rue. « Et maintenant, les musulmans, quand le mois de ramadan arrive, ne peuvent pas venir manger. Donc la nourriture qu’ils ont l’après-midi, ils ont maintenant le soir », a-t-elle ajouté, avant de dévoiler le repas préparé, la harira, la soupe traditionnelle marocaine.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz soit censuré. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

16
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz