Publié par Gaia - Dreuz le 20 avril 2021

Source : Bvoltaire

Des tags christianophobes et invoquant Satan ont été découverts, samedi 17 avril, sur les murs de la basilique Saint-Sernin, à Toulouse. Le père Bogdan Velyanyk, curé de Saint-Sernin, réagit au micro de Boulevard Voltaire.

Dans quel état avez-vous découvert votre Basilique samedi matin ?

Les tags étaient à peu près partout autour de la basilique. Il y avait une grande concentration sur la porte, mais aussi sur le massif occidental. Ils étaient injurieux, sataniques et un peu incohérents avec beaucoup de fautes d’orthographe.

Que disaient ces inscriptions ?

Je crois qu’il était annoncé le retour de Satan.

Que révèle ce genre d’acte ?

Nous vivons dans une société qui ne prend plus en compte le respect d’autrui. La liberté est débridée et ne reflète plus du tout ni le savoir-vivre ni le savoir-faire. On attaque un culte, une église. À travers cette église, on attaque aussi ceux qui s’y recueillent et ceux qui célèbrent. On attaque aussi la ville de Toulouse puisque l’architecture ne peut pas être attaquée de cette façon-là.

Ce type d’acte est-il isolé ?

Les actes de ce style prolifèrent aujourd’hui dans notre pays. Nous ne pouvons tout simplement plus garder le silence sur les faits qui se déroulent devant nos yeux. Il serait temps de dire qu’il y a un climat anti-chrétien et anticatholique en particulier. Nous devons prendre des mesures pour que cela ne reste pas impuni.

Avez-vous déjà été victime d’actes anti-chrétiens dans le cadre de votre ministère ?

Ce n’est pas la première fois. Effectivement, dans mes précédents postes, il y avait déjà eu des attaques contre les églises comme des tabernacles fracassés et des hosties consacrées éparpillées. C’est presque devenu banal. L’intérêt aujourd’hui est de ne pas laisser passer les choses sans que les conséquences soient mesurées et sans que les moyens soient mis en place.

Êtes-vous inquiet de la recrudescence d’acte anti-chrétien ?

Nous sommes inquiets puisqu’il s’agit tout simplement de violences gratuites. Cette violence de plus en plus banalisée s’exerce dans notre société. C’est un manque flagrant d’éducation qu’on a oublié d’infliger aux populations pour qu’elles sachent respecter les croyances d’autrui et qu’elles sachent respecter quelque chose de sacré. Tout cela s’est perdu petit à petit et aujourd’hui, nous en subissons les conséquences.

Les catholiques doivent-ils se considérer comme menacés en France ?

Je ne pense pas qu’en France, les catholiques soient menacés directement. Je pense que c’est surtout l’héritage chrétien qui est menacé. À quel moment les catholiques deviendront menacés ? C’est une autre question à laquelle je ne pourrais pas vous répondre.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz soit censuré. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz