Publié par Gaia - Dreuz le 7 avril 2021

Source : Timesofisrael

La traditionnelle lecture des noms, des projections et des rencontres seront organisées en ligne

À l’occasion de Yom HaShoah, date retenue par l’État d’Israël pour la commémoration en mémoire des victimes de la Shoah et des héros de la Résistance juive pendant la Seconde Guerre mondiale, le mémorial de la Shoah de Paris organisera une série d’évènements et de rencontres.

Du 7 avril, 19h, au 8 avril, 19h, l’institution organisera une lecture digitale ininterrompue de 24 heures de noms de victimes. Cette année seront lus les noms des Juifs de France déportés par les convois 6 à 37. Quelque 200 personnes (anciens déportés, parents, militants de la mémoire, enfants…) liront à tour de rôle, à partir des listes issues du livre Mémorial de la déportation des Juifs de France de Serge Klarsfeld (éd. Association des FFDJF) les noms de « ceux dont il ne reste que le nom » (Simone Veil).

La manifestation sera organisée sous le haut patronage du président Emmanuel Macron et sous l’égide de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, en partenariat avec l’association des Fils et Filles des déportés juifs de France (FFDJF), le mémorial de la Shoah, le Consistoire de Paris et à l’initiative de cette cérémonie, Judaïsme en Mouvement (JEM).

La lecture sera à suivre en direct sur le site web et la page Facebook du mémorial et retransmise depuis la crypte du mémorial de la Shoah.

Le 7 avril, à 19h, sur Zoom (inscription sur le site du mémorial), une rencontre sera également organisée sur le thème « Transmission en transitions ». Elle réunira les réalisateurs Nicole Bard et Barak Bard, Olivier Lalieu, historien et responsable de l’aménagement des lieux de mémoire et des projets externes au mémorial de la Shoah, et Lucien Lazare, membre du réseau de résistance des EEIF « La Sixième ». Elle sera animée par Charles Tenenbaum, maître de conférences en science politique.

Les 7 et 8 avril, à 19h30, le film « 39/45 : Le sauvetage des Juifs en France » d’Elisabeth Bonnet-Katz sera diffusé sur le site du mémorial.

« Malgré les persécutions nazies et la collaboration du régime de Vichy, les trois quarts des Juifs de France ont survécu. Cette survie, ils la doivent d’abord à eux-mêmes, mais également à la mise en place de réseaux d’entraide. À travers les témoignages d’enfants cachés, de membres des réseaux et les éclairages d’historiens, ce film retrace le parcours de ces femmes et de ces hommes qui se sont engagés dans le sauvetage des Juifs, parfois au péril de leur vie. »

Le 8 avril, de midi à minuit, le film « Golda Maria » de Patrick et Hugo Sobelman sera retransmis sur le site du mémorial.

« En 1994, Patrick Sobelman filme chez elle sa grand-mère Golda Maria Tondovska. Face à la caméra, ses souvenirs reviennent, de son enfance en Pologne à sa vie de femme en France, nous livrant le témoignage vivant d’une femme juive née en 1910, sa traversée du siècle et de ses horreurs. En 2020, Patrick et son fils Hugo ont fait de ce témoignage un film universel et essentiel. »

Enfin, le 8 avril, à 20h30 sur Zoom (inscription sur le site du mémorial), une rencontre sur le thème « Cartographier l’histoire de la Shoah » aura lieu. Elle rassemblera Jean-Luc Pinol, auteur de Convois. La déportation des Juifs de France, Sarah Gensburger, sociologue, chargée de recherches au CNRS et auteure de la série de podcasts « Les Parisiens racontent la Shoah », et Ruth Zylberman, auteure et réalisatrice du documentaire « Les Enfants du 209 rue Saint-Maur Paris Xe ». Elle sera animée par Annette Wieviorka, historienne et directrice de recherche honoraire au CNRS.

En outre, cette année, la traditionnelle Marche des vivants se tiendra en ligne, le 8 avril à 17h. Elle rendra hommage aux professions médicales « qui ont été comme des rayons de lumière pendant la Shoah », et qui sont aujourd’hui « dévouées face à la crise sanitaire mondiale ». Il est possible de se joindre à l’évènement en écrivant un message personnel qui sera placé entre les rails de chemin de fer à Birkenau.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

2
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz