Publié par Manuel Gomez le 24 avril 2021

Qui sont les Benjamin Stora, Pascal Blanchard, Alain Ruscio, Pierre Daum, Olivier La Cour Grandmaison et quelques autres ? 

Paraît-il des historiens ! 

Paraît-il, des spécialistes de la « colonisation », disons plutôt de la « décolonisation », ce qui serait plus juste. 

Ils connaîtraient par cœur l’histoire de la guerre d’Algérie, du FLN et de l’OAS ?  

Ce sont eux qui l’affirment mais on peut très légitimement en douter ! 

À part de l’avoir lu et appris dans des livres, écrits, compte tenu de leur idéologie, par des communistes et des gauchistes, on peut se demander comment, n’ayant pas vécu ces évènements, ils pourraient en être des spécialistes ? 

Leur but commun, leur unique objectif, est de condamner la France et de l’obliger à se repentir pour l’œuvre accompli en Algérie, après la conquête, grâce à la colonisation de peuplement. 

Accuser la France bien sûr mais également les « Pieds Noirs » et l’OAS et glorifier les traîtres qui ont aidé ses ennemis à assassiner des dizaines de milliers de ses enfants sur tous les théâtres d’opérations où ses soldats défendaient sa présence, son drapeau, et des civils innocents, en fabricant leurs bombes, finançant l’achat de leurs armes et participant même, pour certains, à leurs attentats terroristes 

Ils ont tous réclamé « toute la vérité » sur la disparition du traître Maurice Audin, estimant qu’il s’agissait d’un « crime d’État » ! 

Ils ont rendu hommage à l’ex maire de Paris, Bertrand Delanoë qui a inauguré une Place Maurice Audin dans le Ve arrondissement de la capitale et une plaque à la mémoire des victimes de l’OAS au Père Lachaise. 

Ils soutiennent la thèse totalement fausse « qu’il n’y avait pas un élève arabe sur 30 dans les écoles, en Algérie », en accord total avec les dirigeants algériens qui prétendent « que la colonisation a produit l’analphabétisme », mais pas un mot pour rendre hommage aux 91 instituteurs assassinés dans le bled par le FLN, pour avoir choisi d’enseigner notre langue aux enfants arabes. 

Selon Alain Ruscio, l’OAS serait responsable de 15.355 attentats revendiqués – 1622 morts – 5048 blessés. Tel serait le palmarès, selon ses connaissances, de l’action des tueurs de l’OAS. 

Ils soutiennent que l’OAS, au lieu d’aider les Pieds Noirs, aurait accéléré un climat de haine qui a abouti au tragique exode de 1962 ! (Sans doute que pour eux les attentats, les meurtres, les massacres, de l’ALN et du FLN n’étaient pour rien dans ce climat de haine. Ils n’ont pas eu à choisir entre « la valise ou le cercueil » !). 

Ils dénoncent l’état d’esprit d’un certain nombre de Pieds Noirs « qui referaient en permanence les combats d’hier et souhaiteraient une réécriture glorificatrice de l’Algérie Française. » 

Ils prétendent que la responsabilité de la fin tragique de la guerre d’Algérie incomberait à l’OAS et à ses héritiers (et non pas à l’ALN et au FLN évidemment) parce que 10% de colons, considérés comme catholiques, voulaient s’imposer à 90% d’Arabes et de Kabyles musulmans. (Sans doute n’ont-ils jamais su que si les Berbères/Kabyles étaient devenus musulmans par la force, le sabre, le massacre et le sang versé et non par choix). 

Selon eux, les « nostalgiques de l’Algérie Française » prétendent que de leur temps ça n’allait pas aussi mal. Qu’ils fantasment sur cette Algérie heureuse et font des parallèles historiques totalement dénués de fondements mais auxquels ils croient dur comme fer. 

Toujours selon eux : « Ces gens-là vont mourir sans jamais rien avoir compris de leur vie ». Alors que vous tous « les Historiens » et certaines personnalités du monde médiatique, par exemple un Jean-Michel Apathie, une Rokhaya Diallo, mais la liste est longue, trop longue, « avez tout compris », n’êtes-vous pas des HPI (Haut Potentiel Intellectuel). 

Oui, nous allons tous mourir, c’est vrai, c’est même l’une de vos seules vérités, mais nous mourrons la tête haute et fiers d’avoir toujours défendu notre Patrie, notre Pays, notre Drapeau.  

Et vous ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

29
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz