Publié par Magali Marc le 5 mai 2021

Brandon Mitchell, le juré n°52 dans le procès de Derek Chauvin a parlé publiquement du procès. Alors qu’il a dit au juge Cahill, le 15 mars, qu’il n’avait aucune connaissance préalable de l’affaire avant d’être sélectionné comme juré, un post sur les médias sociaux le montre sur des photos où il porte un chapeau « Black Lives Matter » et un t-shirt portant le message « Get your knee off our necks » (« Ôtez votre genou de nos cous »). Ces photos, prises en août 2020, mettent en doute son impartialité.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de daniel_g, paru sur le site de The Gateway Pundit, le 4 avril.

****************

Un partisan de BLM, a été sélectionné pour être juré au Procès Chauvin, après avoir dit au juge qu’il était impartial

Dès le début, l’affaire Derek Chauvin a été assujettie au lynchage de la meute et non pas aux règles du droit.

Derek Chauvin est un personnage imprévisible et ne s’est probablement pas attiré la sympathie de la majorité des gens au pays.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Mais son droit à un procès équitable devant un jury impartial a été bafoué.

Après qu’il ait parlé publiquement du procès, des reportages concernant le juré n°52 (Brandon Mitchell) ont fait surface et mettent en doute son impartialité.

Peu importe que vous pensiez que M. Chauvin est coupable ou innocent, ces nouveaux développements renforcent les arguments de la défense pour faire appel.

Selon le Post Millennial (NdT : un magazine canadien sur le Web) :

« Un juré du procès de Derek Chauvin qui a déclaré à la cour qu’il n’avait aucune connaissance préalable de l’affaire civile George Floyd a été photographié en août dernier portant une chemise sur laquelle on pouvait lire « Retirez vos genoux de nos cous » et « BLM ». Il a déclaré la semaine dernière qu’il considérait le devoir de juré comme un moyen de « susciter un certain changement ». »

Le juré n°52, identifié comme étant Brandon Mitchell, aurait dit au juge Cahill le 15 mars qu’il n’avait aucune connaissance préalable de l’affaire avant d’être convoqué comme juré.

M. Mitchell est le premier juré du procès Chauvin à parler ouvertement des délibérations.

M. Mitchell s’est exprimé lors d’une interview pour l’émission intitulée « Get Up ! Mornings with Erica Campbell » le 27 avril. Il a déclaré que les gens devraient dire oui au devoir de juré et s’en servir comme d’un moyen de promouvoir le changement sociétal.

« Je veux dire qu’il est important, si nous voulons voir des changements, si nous voulons voir des choses différentes, nous devons pénétrer ces avenues, entrer dans ces pièces pour essayer de provoquer des changements », a-t-il dit. « Le devoir de juré est l’une de ces choses. Le vote aussi. Ce sont toutes ces choses que nous devons faire. »

Le journaliste de FOX 9 de Minneapolis, Paul Blume, a suivi en direct le processus de sélection du jury et a décrit comment Mitchell a réussi à passer le voir-dire. Il a écrit sur Twitter :

« Le juge Cahill a demandé au juré #52, s’il avait entendu parler de l’affaire civile George Floyd. Il a dit que non. Il a expliqué avoir entendu quelques informations de base sur les dates du procès, etc à partir des nouvelles de ces derniers mois, mais rien qui l’empêcherait de servir en tant que juré impartial

« Le juré n°52 a écrit dans son questionnaire qu’il se demandait pourquoi les autres policiers présents sur les lieux ne sont pas intervenus lors de l’arrestation qui a causé la mort de George Floyd. Il reconnaît la nature historique de l’affaire. La défense dit qu’il est un juré acceptable. C’est donc au tour de l’État de poser des questions ».

Selon The Western Journal, un post sur les médias sociaux récemment découvert, datant de sept mois auparavant, montre M. Mitchell portant un chapeau «Black Lives Matter» et un t-shirt portant le message « Get your knee off our necks » – une référence à la manière dont Floyd a été tué.

« Voici le juré n°52 qui a dit qu’il était impartial pendant l’interrogatoire du jury », a tweeté le commentateur Jack Posobiec avec une capture d’écran du post sur Facebook qui est maintenant soit privé, soit indisponible. « Il dirige également un podcast », a-t-il ajouté en faisant référence au podcast appelé «The Wholesome Podcast» de M. Mitchell sur Spotify.

Finalement, le jury était composé de deux membres multiraciaux, quatre noirs et six blancs qui ont reconnu Chauvin coupable de meurtre non intentionnel au second degré, de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire au second degré.

Depuis le procès, M. Mitchell a déclaré que sa participation en tant que juré était un moyen de « provoquer un changement » et a expliqué qu’il n’avait pas regardé la vidéo de Floyd dans son intégralité avant le procès parce qu’il ne voulait pas voir « un homme noir se faire tuer » – des sentiments qui ne sont pas vraiment synonymes d’impartialité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

10
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz