Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 mai 2021

Mercredi, le président Biden a apporté son soutien à une proposition de l’Organisation mondiale du commerce visant à lever les protections de la propriété intellectuelle pour les vaccins COVID-19, ce qui permet à la Chine et aux pays en manque de vaccins de fabriquer leurs propres vaccins, bien que les brevets soient détenus par des entreprises privées qui ont investi leur argent et celui des contribuables américains.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Dans la foulée, l’Union européenne a déclaré jeudi qu’elle était prête à envisager de renoncer aux protections de la propriété intellectuelle pour les vaccins COVID-19, après que le président Biden ait apporté son soutien à l’idée.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que l’organisation était ouverte aux idées permettant de lutter contre la pandémie de manière « efficace et pragmatique ».

« C’est pourquoi nous sommes prêts à discuter de la manière dont la proposition américaine de dérogation à la protection de la propriété intellectuelle pour les vaccins COVID-19 pourrait contribuer à atteindre cet objectif », a-t-elle déclaré lors d’un discours en Italie.

« C’est du communisme … Il détruit ce que nous sommes en tant qu’Américains » s’est écrié Mary Dagen McDowell, présentatrice et analyste politique de Fox Business Network, après que Joe Biden ait fait fi des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins.

Bien entendu, il faut nuancer : la Chine est une dictature communiste et totalitaire, et si jamais elle invente jamais quelque chose de significatif, elle ne renoncera pas à ses droits de propriété intellectuelle. En revanche, la décision de Biden de confisquer la propriété privée est en effet d’inspiration marxiste, et cela économisera à la Chine le besoin de faire appel à ses réseaux d’espions, infiltrés dans les universités américaines, pour voler ce que Biden vient de lui offrir sur un plateau.

Car sitôt les droits levés, c’est la Chine qui va s’empresser de proposer aux pays en voie de développement qui auront reçu la recette miracle, de développer le vaccin pour eux, et c’est la Chine qui empochera les bénéfices.

Et si le doute existe, la socialiste Elizabeth Warren, alors qu’elle était en pleine interview, a levé les bras au ciel et poussé un cri de joie en apprenant la nouvelle, et a félicité le président. Quelle belle paire : il est le président le plus à gauche que nous ayons jamais connu – les journalistes sont aux anges – et il reçoit la caution de tout ce que compte le monde collectiviste, l’UE, l’OMC, Pocahontas… j’attends les félicitations de Macron et du président du Venezuela Maduro.

Joe Biden et sa famille sont corrompus en raison de leurs intérêts en Chine, et nous savions depuis bien avant l’élection que la Chine tirerait parti de la situation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz