Publié par Christian Larnet le 9 mai 2021

Les messages textes obtenus à partir du téléphone du terroriste de la basilique de Nice, Brahim Aouissaoui, révèlent que l’immigrant clandestin tunisien serait venu en France dans le but précis de commettre un attentat, et que sa cible initiale était Paris.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Les plus de 2 000 SMS envoyés pendant le voyage de Brahim Aouissaoui de la Tunisie à Nice – via le point de débarquement des migrants de Lampedusa – révèlent qu’il était en contact avec quelqu’un à Paris. Le 25 octobre, trois jours seulement avant son attaque terroriste qui a fait trois morts, il avait écrit de Rome : « Demain, je pars pour la France, le pays des mécréants et des chiens. »

  • Après son arrivée à Nice le 27 octobre, le Tunisien de 22 ans s’est promené dans le quartier de la gare centrale de la ville et a envoyé un texte à un ami à Paris, disant : « Je suis toujours à Nice, je veux venir là où tu es, à la Tour Eiffel, mais le billet coûte 150 euros ».
  • Samia Maktouf, une avocate représentant la famille d’une des victimes, a déclaré que les textos montrent que le Tunisien était venu en France spécifiquement pour commettre un attentat, rapporte la chaîne de télévision BFMTV.

« Il voulait frapper Paris. Nice était une solution de repli parce qu’il n’avait pas assez d’argent », a déclaré Mme Maktouf, ajoutant que le jeune homme de 22 ans voulait initialement viser la Tour Eiffel.

La police a maîtrisé Aouissaoui après son attaque, et le terroriste a dû être hospitalisé.

Il a été transféré en région parisienne, où il a été mis en examen en décembre pour meurtre et tentative de meurtre en relation avec un acte terroriste.

Avant sa mise en examen, un homme armé d’un couteau a été arrêté à l’hôpital de la région parisienne où était soigné Aouissaoui. Le suspect dans cette affaire a admis qu’il voulait « rendre justice » au Tunisien.

Selon Mme Maktouf, Aouissaoui a non seulement contesté toutes les accusations portées contre lui, mais prétend être amnésique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

2
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz