Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 mai 2021

Un centre culturel islamique situé dans le sud de l’Espagne tente de faire revivre l’héritage de l’ère islamique andalouse, qui a laissé de grandes traces dans la région pendant près de huit siècles, a déclaré vendredi son responsable.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

M. Schaller, qui dirige le centre culturel islamique de la Grande Mosquée de Grenade, a souligné qu’il y a environ 500 ans, les monarques catholiques de l’époque avaient « éradiqué » tout ce qui avait trait à l’islam dans le pays.

« L’héritage historique de l’Alhambra est très clair, mais il n’est pas visible dans la société espagnole », a déclaré Abdulkadir Schaller, en référence au célèbre palais andalou de Grenade, l’une des principales villes d’Andalousie et le dernier bastion islamique d’Espagne avant sa conquête par les monarques catholiques à la fin du 15e siècle.

« Les autorités de l’époque [1492] ont pris et brûlé tous les livres d’architecture, d’art ou d’agriculture appartenant aux musulmans, y compris le Coran, sur la place Virambla, dans le centre de Grenade. Ce fut un moment historique. Les archives des musulmans vivant à Grenade ont également été détruites. En outre, des mosquées ont été brûlées ou des églises ont été construites dessus », a-t-il déclaré.

« L’islam s’introduira à l’avenir dans les institutions de l’État et dans la vie quotidienne de manière plus naturelle et plus intégrée en Espagne, comme en Angleterre, en France et en Allemagne »

Il a déclaré que l’islam en Andalousie et en Espagne avait été mis au rebut pendant longtemps, ajoutant qu’ils essayaient de reconstruire les liens historiques de la période islamique de l’Andalousie et de l’ajouter en quelque sorte à leur vie quotidienne.

Abdulkadir Schaller, directeur du centre culturel islamique

« Les gouvernements et les institutions publiques en Espagne pensent que l’islam doit subir un changement majeur pour que les musulmans soient acceptés par la société, mais il est important de savoir que beaucoup de choses ne peuvent être changées. Il s’agit d’un point de conflit connu qui semble invisible », a fait valoir M. Schaller.

Selon lui, l’islam s’introduira à l’avenir dans les institutions de l’État et dans la vie quotidienne de manière plus naturelle et plus intégrée en Espagne, comme en Angleterre, en France et en Allemagne.

Je suis assez d’accord avec la vision de cet homme. Elle correspond au chemin que la majorité des citoyens et la plupart des dirigeants européens ont choisi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

39
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz