Publié par Dreuz Info le 13 mai 2021

Des terroristes de Gaza ont tué deux Arabes israéliens, un père et sa fille, dans la ville mixte juive-arabe de Lod, en Israël.  

Mardi, une des 850 roquettes lancées depuis lundi par les tueurs de Gaza n’a malheureusement pas été interceptée par le système anti-missile Dôme de fer.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Comme d’habitude, ces roquettes sont tirées à partir de zones d’habitations civiles et ciblent des zones d’habitations civiles, ce qui constitue un double crime de guerre. Et même un triple crime de guerre puisque, en plus des 850 roquettes tirées en deux jours sur Israël, 200 roquettes n’ont pas atteint la frontière et sont retombées dans la Bande de Gaza, tuant un nombre encore indéterminé de malheureux Gazaouïs.

Comme d’habitude aussi, les tirs des groupes terroristes visant Tel Aviv et d’autres villes ont forcé des familles entières à se réfugier dans des abris anti-bombes. Hélas, comme le Dôme de fer ne peut pas être pas efficace à 100%, quelques roquettes n’ont pas été interceptées et ont réussi à échapper au système de défense antimissile, faisant des victimes.

Ainsi, Israel Hayom rapporte qu’à Dahmash, village arabe près de Lod, très tôt le matin de ce mercredi un père et sa fille de 16 ans ont été tués : Khalil et Nadin Awad. Ce qui porte à cinq le nombre de morts en Israël depuis lundi, début de la nouvelle attaque du Hamas contre Israël. Selon The Israel Times, le maire de Lod, Yair Revivo, a déclaré que ces deux victimes appartenaient à la communauté arabe de sa ville : « Les missiles du Hamas, dit-il, ne font pas la différence entre les Juifs et les Arabes ».

Quand ce violent nouvel épisode des glorieux exploits des tueurs de Gaza va-t-il s’arrêter ? Il est difficile de le pronostiquer car, selon Debka file, l’affaire est pilotée depuis Beyrouth, au Liban, par des officiers iraniens qui tirent les ficelles. Téhéran a installé au QG du Hezbollah une cellule de guerre commune aux Gardiens de la révolution iranien, au Hezbollah libanais et, côté falestinien, au Hamas, au FPLP et au Jihad islamique.

L’Égypte, la Jordanie et le Qatar déploient d’intenses efforts pour négocier un cessez-le-feu, mais ils ce heurtent à ce mur.

Joyeuse fin de Ramadan.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Patrick Vallois pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz