Publié par Dreuz Info le 17 mai 2021

Les événements récents auront permis à une bonne partie de la presse française de montrer à quel point elle n’est qu’un supplétif du terrorisme. Voici un petit florilège :

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

  • Le Monde : « L’armée israélienne accusée d’avoir piégé les médias en annonçant une fausse offensive terrestre à Gaza ». Eh oui, c’était une ruse pour mieux repérer les terroristes et leur régler leur compte, et alors ?! On sent bien la frustration des journalistes qui se sentent personnellement piégés alors qu’ils n’étaient nullement visés.
  • Le Monde encore : «Dans la bande de Gaza, des nouveaux bombardements meurtriers … ». Ca ce sont les ficelles habituelles, rajouter un petit adjectif comme « meurtrier » est toujours bien. Bien évidemment ce genre de média n’écrit jamais « un enfant de 5 ans a été tué à Sdérot » ou encore « deux israéliennes tuées à Ashkelon par une roquette du Hamas», ni « A Yafo, 2 incendiaires arabes brûlent un enfant arabe avec un cocktail Molotov en se trompant de maison ». Ca ferait baisser les ventes.
  • La Croix (qui a fait très fort globalement) : « Mort aux Arabes », récit d’une nuit d’affrontements à Jérusalem. Il y a eu effectivement quelques juifs qui se sont énervés face à la déloyauté de bon nombre de citoyens arabes, et qui ont été arrêtés par la police israélienne. Est-ce une raison pour que l’arbre cache la forêt ?
  • Sans oublier une mention spéciale à tous ceux (Libération, le Monde, le Figaro, … pratiquement tous en vérité) qui ont crié au scandale pour l’immeuble abritant Al-Jeezira et Associated Press, sans dire qu’ils partageaient le bâtiment avec des services du Hamas. C’était délicat : il aurait fallu nier la présence du Hamas, ou bien prétendre l’ignorer. De gros et dangereux mensonges dans les deux cas. Ils ont choisi de mentir par omission et de victimiser les journalistes qui, en réalité, servaient de boucliers humains aux terroristes depuis des années.

Enfin il y a eu un grand moment de rire sur le plateau de i24, quand Laurent Joffrin de Libération a préféré quitter le plateau du direct plutôt que de tenter de répondre aux critiques qui lui étaient adressées par ses confrères israéliens sur sa déontologie.

Bref nos petits amis sont aussi cocus que le Hamas (qui se demande encore pourquoi le Hezbollah et l’Iran n’ont pas attaqué par le nord) et s’enfoncent toujours plus dans le militantisme anti-israélien.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Patrick van Straaten pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

18
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz