Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 mai 2021

Une école a secrètement signalé son aumônier au programme antiterroriste après que celui-ci ait prononcé un sermon défendant le droit des élèves à remettre en question l’introduction de nouvelles politiques LGBT.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Le révérend Dr Bernard Randall a déclaré aux élèves du collège indépendant Trent, près de Nottingham, qu’ils avaient le droit de ne pas être d’accord avec ces mesures, en particulier s’ils estimaient qu’elles allaient à l’encontre des principes de l’Église d’Angleterre.

Parmi ces mesures figurait un plan visant à « développer un programme scolaire complet incluant les LGBT+ ».

Ayant décidé que le sermon du Dr Randall était « préjudiciable aux élèves LGBT », l’école l’a signalé au programme Prevent, qui identifie les personnes présentant un risque de radicalisation.

La police a enquêté sur le signalement mais a informé l’école par email que le Dr Randall, 48 ans, ne présentait « aucun risque terroriste ou de radicalisation ».

La police du Derbyshire a confirmé que l’affaire « n’atteignait pas le seuil d’un renvoi au programme Prevent ».

Mais, fait troublant, le Dr Randall, ancien aumônier de l’université de Cambridge et diplômé d’Oxford, affirme que l’école lui a maintenant dit que tout sermon futur serait censuré à l’avance.

Il affirme également qu’on l’a averti que ses services de chapelle seraient surveillés « pour s’assurer que les exigences sont respectées ». Le Dr Randall a ensuite été licencié. Il a donc porté plainte pour discrimination, harcèlement, victimisation et licenciement abusif, et son affaire doit être entendue le mois prochain.

« Ma carrière et ma vie sont en lambeaux », a-t-il déclaré.

Les militants ont déclaré que cette affaire était l’une des plus extraordinaires de son genre et qu’elle soulevait des questions troublantes sur la liberté d’expression.

L’ancien ministre de l’éducation, Sir John Hayes, a déclaré que, si les allégations étaient prouvées, l’école s’était « comportée de manière épouvantable ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz