Publié par Drieu Godefridi le 25 mai 2021

Commençons par les faits. Un militaire belge souffrant manifestement de troubles prend le « maquis » avec des armes, après avoir laissé des messages menaçants.

Cela, ce sont les faits. Le militaire en question, Jürgen Conings, n’a jamais tué, ni même blessé, personne. Il a menacé, puis disparu dans la nature avec des armes.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Rien de cela n’est évidemment acceptable et il est normal que l’on mette en œuvre les moyens de l’appareil répressif pour le retrouver et le neutraliser.

Stupeur ! Ce fait divers en forme d’absence non seulement d’aucune victime, mais d’aucune attaque terroriste, barre aussitôt les « Unes » de la presse belge, qui lui consacre des dizaines et des dizaines d’articles sur le thème du « terrorisme d’exrême droite ». Des interpellations sont lancées au Parlement : comment est-il possible qu’on laisse évoluer au sein de l’armée des « sympathisants d’extrême droite » ?! Les médias, la classe politique de gauche entrent véritablement en ébullition. Parce qu’on est en Belgique, on assiste à des séquences hautement surréalistes, tel ce journaliste de la chaîne flamande VTM qui explique d’un air chafouin « Les services de sécurité m’interdisent de révéler où je me trouve » avec en inscrustation « Live – Maasmechelen »; ou cette journaliste de RTL qui parle à voix basse devant un parc de 12.000 hectares « pour ne pas alerter le terroriste ». Only in Belgium !

La Gauche ne négligeant jamais la moindre occasion d’annuler, supprimer, interdire tout qui ne pense pas comme elle, suggère, demande, exige dans l’heure que les membres des forces armées soient désormais « screenés » pour écarter impitoyablement « les sympathisants d’extrême droite ».

Qu’est-ce à dire ?

Qui sera visé ? Les sympathisants du Vlaams Belang (parti nationaliste flamand catalogué de droite radicale) ? Deuxième et, si l’on en croit les sondages, premier parti de Flandre, le Vlaams Belang est un parti démocratique, financé par le denier public, légal à tous points de vue. Nourrir des sympathies pour un parti légal financé par le contribuable conduirait à se faire écarter du métier militaire ?

Il est facile d’exciter la haine avec un parti tel le Vlaams Belang, qui prête volontiers le flanc à la critique.

Mais qui pourrait croire que la purge — fondée, rappelons-le, sur un épisode à ce jour sans victime ni blessé, espérons que cela ne changera pas !  — qui pourrait croire que la purge s’arrêtera aux sympathisants du Vlaams Belang ?

Prenons la Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA), premier parti belge, premier parti de Flandre ; formation de centre-droit revendiquée et qui mérite en effet cette catégorie.

Un nombre significatif d’élus et dirigeants de la N-VA ont plaidé ou plaident pour gouverner avec le Vlaams Belang. Nourrir des sympathies pour le N-VA revient donc à accepter la possibilité, l’éventualité d’un gouvernement avec… le Vlaams Belang !

Totalement inacceptable pour la Gauche — qui se réjouit par avance de gouverner avec le PTB/PVDA, parti communiste au sens strict, qui adhère à l’expérience marxiste « dans son intégralité », cent millions de victimes au XXe siècle.

Où s’arrêtera la purge ?

Le vrai est que la Gauche occidentale est en proie à un vent de folie idéologique qui vient d’Outre-Atlantique et que plus aucune considération rationnelle ne semble arrêter.

Rappelons, pour conclure, que l’écrasante majorité des victimes du terrorisme, en Belgique, depuis dix ans, ont été massacrées non par « l’extrême droite », mais par des terroristes islamistes (source : EUROPOL).

Cela, c’est le réel.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Drieu Godefridi pour Dreuz.info.

Drieu Godefridi, PhD, auteur de « L’écologisme, nouveau totalitarisme ? »

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

16
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz