Publié par Team 100 jours le 12 mai 2021

Lundi 22 mars 2021

  • Project Veritas remporte une victoire juridique majeure contre le New York Times.

Bien qu’il ait été peu couvert par les grands médias, le groupe conservateur Project Veritas a remporté cette semaine une victoire importante contre le New York Times dans une affaire de diffamation dont la portée pourrait être considérable. Dans une décision de 16 pages, le juge Charles Wood de la Cour suprême de New York a refusé la demande de rejet du journal et a estimé que Project Veritas avait démontré suffisamment de preuves que le New York Times pouvait avoir été motivé par une « intention malveillante réelle » et avoir agi avec une « insouciance téméraire » dans plusieurs articles écrits par Maggie Astor et Tiffany Hsu.

  • Un professeur de droit de San Diego fait l’objet d’une enquête après avoir critiqué le gouvernement communiste chinois
  • L’administration Biden annule la politique de Trump et annule un milliard de dollars de dettes fédérales de prêts étudiants.
  • Crime raciste : Un homme noir de 51 ans de Philadelphie a poignardé un garçon de 12 ans dans le cou au McDonald’s tout en fulminant contre les « diables blancs »… médias silencieux, le coupable n’est pas blanc, la victime n’est pas noire …
  • Biden a passé sous silence les informations selon lesquelles des cellules terroristes iraniennes, entrées dans le pays par la frontière sud, visent maintenant la base militaire de Fort McNair, à Washington DC, avec une attaque terroriste.
  • La Maison Blanche accuse Trump d’avoir fait trébucher Biden à trois reprises alors qu’il tentait de monter à bord d’Air Force One. De toute évidence, les vents violents causés par le réchauffement climatique provoqué par Trump ont fait tomber Biden.
  • L’administration Biden héberge désormais jusqu’à 12 migrants illégaux par chambre de motel, pour un coût de 90 millions de dollars.
  • Quelques semaines après avoir reproché à Donald Trump d’essayer de renverser le collège électoral, les démocrates de la Chambre des représentants sont sur le point de faire la même chose et d’essayer d’inverser le résultat d’une élection de la Chambre dans l’Iowa afin d’ajouter un siège supplémentaire à leur faible majorité. Et c’est Politico qui le révèle.
  • Voilà ce qui se passe aux États-Unis lorsque des militants Démocrates organisés d’antifa et de BLM transforment des manifestations en émeutes. Mais puisque les médias et Biden ont décidé que le seul ennemi intérieur sont les suprématistes blancs, ces émeutes là sont étiquetées « pacifiques » dans le mépris total des faits.
  • Des jeunes démocrates, Antifa, BLM et socialistes ont manifesté à Lansing contre la « putain de police » — et ces fascistes ont arrêté et harcelé le propriétaire d’une maison avec un drapeau Trump à la fenêtre.
  • L’administration Biden et les médias nationaux ont ignoré le drame d’enfants migrants illégaux qui se sont noyés en traversant le Rio Grande.

    Une station locale de la patrouille frontalière a annoncé mardi sur sa page Facebook que deux migrants s’étaient noyés dans le Rio Grande alors qu’ils tentaient d’entrer illégalement aux États-Unis le long de la frontière entre le Texas et le Mexique. Les noyades ont été filmées sur une vidéo amateur transmise aux médias locaux.

    Un homme du côté américain du Rio Grande, Jesus Vargas, qui a pris la vidéo, dit avoir vu deux adolescents et une femme se noyer. Il dit avoir pu sauver un autre garçon qu’il estime âgé d’environ 13 ans.

    Question : les médias seraient-ils restés silencieux si c’était sous Trump ?
  • Après avoir passé le week-end à Camp David, Joe Biden dit aux journalistes qu’il se rendra à la frontière sud « à un moment ou à un autre » – puis il s’est sauvé sans rien ajouter.
  • Le président Trump a critiqué Joe Biden et le ministre de la Sécurité intérieure Mayorkas pour le chaos à la frontière.
  • Pas bon, pas bon du tout : La Chine et la Russie resserrent leurs liens alors que Biden s’efface de la scène mondiale.
  • Un étranger en situation irrégulière a déclaré à Martha Raddatz, de la chaîne ABC, qu’il n’aurait jamais tenté de franchir la frontière lorsque Donald Trump était président.
  • Dreuz vous a parlé de ce mensonge médiatique pendant la campagne : Kamala Harris n’est plus présentée comme une femme noire – Cette semaine, elle est présentée comme une Asiatique.
  • Tocard : Joe Biden a déclaré lors de sa visite vendredi au CDC d’Atlanta : « Je voulais céder la place à mon vice-président, qui est plus intelligent que moi ».
  • La républicaine Julia Letlow remporte la course à la Chambre des représentants en Louisiane – remplaçant son mari qui est soudainement décédé après avoir remporté la course.
  • Les médias ne pouvant plus couvrir les échecs de l’administration Biden dans la gestion de la crise des migrants à la frontière américaine, ont été obligés de critiquer Biden pour sa gestion.
  • « La façon dont Biden se cache du public en ce moment est un signal d’alarme majeur » – Le médecin de la Maison Blanche de trois présidents américains rompt son silence sur la démence sénile suspectée de Joe Biden.
  • De nouvelles fuites d’emails accentuent le mystère et les soupçons de fraude autour du décompte des voix présidentielles dans le plus grand comté de Géorgie.
  • Un sondage montre qu’une majorité écrasante soutient les lois qui oblige les électeurs à présenter une pièce d’identité.

    Le dernier sondage de Rasmussen Reports indique que trois quarts des Américains sont favorables à des lois plus strictes, telles que l’obligation de présenter une pièce d’identité avec photo avant de voter.
    • Le sondage montre que 75 % des électeurs américains probables sont en faveur de lois exigeant la présentation d’une pièce d’identité avec photo, telle qu’un permis de conduire.
    • Seuls 21 % s’opposent à une telle proposition.
    • Parmi ces 75 %, 89 % des électeurs républicains approuvent une telle suggestion,
    • de même que 77 % des indépendants,
    • et 60 % des démocrates.
    • En outre, une majorité écrasante d’électeurs noirs soutient l’identification des électeurs, à 69 % contre 25 %.
  • Alors ? Alors l’administration Biden va faire pression pour faire voter une loi où les électeurs n’ont pas besoin d’être identifiés. C’est la vision gauchiste de la démocratie, ou si vous préférez, la manière arrogante des élites d’expliquer qu’ils savent mieux que le peuple ce qui est bon pour lui.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz