Publié par Team 100 jours le 12 mai 2021

Jeudi 18 mars 2021

  • Le président Biden commet une dangereuse et inutile erreur gratuite en qualifiant le président Poutine de tueur sans âme. Forcer une réponse du leader de la puissance nucléaire n’est jamais une bonne idée. Trump avait trouvé un meilleur équilibre.
  • Le gouvernement de Floride propose d’interdire l’enseignement de la haine sous le prétexte de la théorie de la race dans les écoles.
  • Toujours la même histoire démocrate « obéissez à ce que je dis ». John Kerry a été surpris sans masque sur un vol. Il prétend que ce n’était qu’un moment ; un témoin affirme que ce n’est pas vrai.
  • 21 États intentent une action en justice contre Biden pour bloquer l’annulation controversée du pipeline Keystone XL.
  • Voici quelques-uns des postes de dépenses les plus fous du projet de loi de stimulation de Coronavirus, un « cheval de Troie » du programme socialiste BigGovernment.
    • 135 millions de dollars au National Endowment for the Arts (NEA)
    • 135 millions au National Endowment for the Humanities.
    • 200 millions de dollars à l’Institute of Museum and Library Services.
    • Le NEA s’était déjà vu attribuer plus de 162 millions de dollars pour l’ensemble de l’exercice 2020, une augmentation par rapport à l’année précédente. Combiné aux 75 millions de dollars que le NEA a reçus dans le cadre de la loi CARES l’année dernière, le total des aides supplémentaires est bien supérieur au budget annuel normal de l’organisation.
    • Parmi les subventions récentes du NEA, citons :
      • 50 000 dollars pour aider à faire venir aux États-Unis « Trans Scripts », une pièce sur des personnes qui sont passées du sexe masculin au sexe féminin,
      • près de 100 000 dollars pour adapter des pièces de Shakespeare pour la scène, mais sans paroles.
      • Le NEA et l’Institute of Museum and Library Services se sont également associés pour dépenser près d’un demi-million de dollars dans une exposition qui « a pour but de faire découvrir aux visiteurs les images, les sons, les odeurs, les sensations et les goûts de l’époque médiévale ».
    • La Corporation for Public Broadcasting reçoit 175 millions de dollars.
    • Le projet de loi de relance prévoit également 20 millions de dollars pour « assurer la survie et la vitalité continue des langues amérindiennes pendant et après l’urgence de santé publique ».
    • Un autre montant de 100 millions de dollars est consacré à l’amélioration des logements des Amérindiens.
    • L’U.S. Fish and Wildlife Service recevra 95 millions de dollars d’aide financière
    • L’Agence de protection de l’environnement, 100 millions de dollars, dont la moitié est destinée à « identifier et traiter les dommages et les risques disproportionnés pour l’environnement ou la santé publique dans les populations minoritaires ou à faible revenu. »
    • 200 millions de dollars qui resteront disponibles jusqu’en 2024 pour le service numérique américain, et l’unité technologique fédérale créée après le lancement et l’effondrement désastreux du site Web Obamacare en 2013.
    • 650 millions de dollars jusqu’en 2023 à l’Agence pour la cybersécurité et la sécurité des infrastructures.
    • Un milliard de dollars jusqu’en 2025 au Fonds de modernisation des technologies, qui améliore les technologies de l’information dans les agences fédérales.
    • 3,5 milliards à la lutte contre d’autres maladies sous la forme d’une contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.
    • Le renflouement de 350 milliards de dollars des gouvernements des États, des collectivités locales et des tribus qui sont mal gérés par les démocrates avant même la pandémie.
    • Les démocrates ont tenté sans succès d’inclure 112 millions de dollars pour l’extension du tramway Bay Area Rapid Transit (BART), un projet de métro dans la Silicon Valley.
  • Les déclarations inventées par le Washington Post contre Trump qu’ils viennent de corriger ont peut-être coûté au GOP le contrôle du Sénat.
  • Un juge du Michigan a déterminé que les démocrates ont violé la loi en modifiant unilatéralement les règles de vote par correspondance pour l’élection de 2020.
  • Un agent de la police du Capitole, qui se trouve être un démocrate, a été licencié pour avoir été en possession d’un exemplaire des « Protocoles des des Sages de Sion », un texte antisémite bien connu.
  • Ebay continue de vendre le livre antisémite Protocoles des Sages de Sion. Heureusement, ils ont banni Dr. Seuss.
  • Amazon continue de vendre les Protocoles des Sages de Sion. Heureusement, ils ne peuvent pas lire Dr. Seuss ou regarder Peter Pan.
  • Le socialisme avance : le Congrès travaille sur une loi pour forcer les Américains à épargner pour leur propre retaraite.
  • Crise de l’immigration illégale à la frontière. Si les Latinos clandestins qui inondent la frontière votaient Républicain quand ils sont régularisés, Nancy Pelosi serait en personne à la frontière avec une mitrailleuse pour les empêcher d’entrer.
  • Procès du policier responsable de la mort de George Floyd: Le juge Peter Cahill a admonesté les médias pour avoir regardé les notes des avocats et détaillé les protocoles de sécurité dans le procès Chauvin.
  • La candidate de Biden au ministère de la Justice, Vanita Gupta, dit qu’elle soutient le « salaire décent » horaire de 15 dollars. Cependant, son entreprise familiale, Aptiv PLC, paie les Mexicains 1,30 $ de l’heure.

    Une offre d’emploi publiée sur Indeed.com, par exemple, propose un poste d’opérateur dans une usine de Zacatecas qui paie l’équivalent en dollars américains de 260 dollars par mois pour un travail de 50 heures par semaine.
  • Plusieurs mois après les plaintes de Trump, certains tribunaux constatent des irrégularités dans les élections de 2020.

    Les actions en justice du Michigan, du Wisconsin et de la Virginie montrent que certaines procédures de vote par correspondance imposées par les démocrates ont violé les lois des États.
  • Une nouvelle étude examine l’impact de l’augmentation du vote par correspondance sans justification sur la participation aux élections générales de 2020. La réponse courte est : pas grand chose. La réponse un peu plus longue : Les résultats suggèrent que le vote par correspondance sans excuse a mobilisé relativement peu d’électeurs et a eu tout au plus un effet partisan modéré malgré la pandémie. L’intérêt des électeurs semble être beaucoup plus important pour stimuler la participation. »

    En revanche, il favorise très fortement la fraude, raison pour laquelle les Démocrates veulent l’instaurer partout.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz