Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 mai 2021

Je suis constamment à la recherche d’informations les moins biaisées possibles, c’est important pour bien faire mon métier de journaliste, à ne pas confondre avec le métier de militant de gauche que les médias dominants ont adopté.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Mon premier constant en lisant la presse de gauche, c’est qu’elle a le même travers que la presse de droite : elle incite ses lecteurs à s’insurger contre le camp opposé au lieu d’exposer son point de vue sans haine. L’une comme l’autre est effrayée à l’idée que les gens se parlent au-delà des frontières idéologiques.

La presse incite à être irrité des mensonges, de l’hypocrisie, de l’indifférence et de l’égoïsme, de la malhonnêteté et du rejet de la démocratie des élus de droite, et elle diabolise leurs soutiens – comme si la gauche était sans mensonge, sans hypocrisie, sans égoïsme et sans malhonnêteté et les gens de gauche épris du sort de leurs compatriotes.

Autre constat de ma lecture de la presse de droite et de gauche, c’est que les gens sont fous s’ils s’imaginent qu’il y a un camp fondamentalement honnête et un camp malhonnête chez les politiciens. Je trouve la même dose – pas le même nombre car il est impossible de compter – de politiques corrompus et indifférents au sort des populations qu’ils représentent, des deux côtés du spectre politique.

Enfin, et c’est le point le plus important, il me semble que les événements pour lesquels nous nous offusquons et que les médias mettent sous nos yeux, cachent un sujet plus profond : il y a une totale absence de débat sur ce que chacun souhaite comme modèle de société. Cette absence de débat est remplacée par du show-business médiatique destiné à montrer la dangerosité du camp opposé, le faire détester, le rejeter sans nuance ni appel, et donc voter et choisir pour le camp défendu par les médias. Cela évite de regarder la poutre qui est dans son œil.

Je termine ainsi : un électeur Démocrate souhaite un gouvernement plus gros et plus centralisé qui organise, dirige et assume une plus grande partie de la vie des gens. Un conservateur souhaite moins de gouvernement, et plus de confiance dans l’individu et sa capacité d’organiser sa vie et celle de sa communauté.

Certes, cette distinction a disparu du paysage, en France, puisque même le parti classé à l’extrême droite a de l’économie et de la place du gouvernement une vision 100 % socialiste, que Zemmour, s’il se présente un jour, est chevènementiste (une recette parfaite pour continuer à appauvrir les Français et les rendre dépendants du mondialisme qu’il veut combattre), et que le caricatural acronyme « UMPS » n’est pas sorti de nulle part : Macron a eu un Premier ministre « de droite » sans que personne ne fronce les sourcils, le « front républicain » n’a aucune difficulté à faire alliance avec le soi-disant camp opposé – c’est tout bonnet blanc et blanc bonnet.

Mais au fond, qu’un gouvernement soit centralisé et puissant et qu’il confisque les choix des gens dans de nombreux domaines, comme en France, ou qu’il soit moins puissant et laisse à chaque plus de liberté, peu importe : si les dirigeants sont moralement corrompus, qu’ils installent leurs copains aux postes clés des grandes entreprises en échange d’une complicité automatique, et leurs protégés à la direction des grandes administrations pour préserver leur politique bien après les élections, s’ils sont avides de capter toujours plus de pouvoir, et ne prennent pas de décision qui montrent leur intérêt à améliorer le sort de la majorité de leurs concitoyens, aucun modèle de gouvernement, aucun dirigeant politique, quel que soit son parcourt ou son parti, ne délivrera sa part du contrat envers ceux qui l’ont élu.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz