Publié par Magali Marc le 20 mai 2021

Tandis que les antis-Trump prétendent que Donald Trump a perdu son ascendant sur les partisans du GOP parce qu’il est conteste les élections de 2020 et est perçu comme un mauvais perdant, un sondage des Démocrates montre qu’il a toujours la cote auprès des électeurs républicains. L’ex-Président fera une apparition publique en Caroline du Nord où il prononcera un discours lors du dîner de la convention républicaine du 5 juin à Greenville. C’est à surveiller.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Monica Showalter, paru sur le site d’American Thinker, le 19 mai.

*******************

Les Démocrates paniquent en voyant un sondage interne qui indique que les Républicains restent fidèles à Trump.

Les Démocrates sont en panique.

Leurs perspectives déjà sombres de conserver la Chambre et le Sénat en 2022 viennent de s’assombrir, maintenant qu’un de leur important sondeur interne a découvert que les électeurs républicains restent étroitement unis autour du Président Trump, tandis que les électeurs démocrates s’éloignent d’eux.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Selon le Washington Examiner :

« Les électeurs républicains sont unis derrière l’ex-Président Donald Trump et sont enthousiastes à l’idée de mettre en échec le président Joe Biden en 2022, tandis que les querelles internes du GOP à Washington n’ont pas de répercussions en dehors de la capitale. C’est la conclusion d’une nouvelle enquête menée par Stan Greenberg, un sondeur démocrate chevronné, qui a mesuré la fidélité des électeurs républicains à Donald Trump et l’intensité de leur intérêt en ce qui concerne leur participation aux élections de mi-mandat de l’année prochaine. M. Greenberg a découvert que les trois quarts de l’électorat républicain sont influencés par Donald Trump et que les électeurs républicains dans leur ensemble sont, par 11 points de pourcentage, plus intéressés par (les élections de) 2022 que les électeurs démocrates. »

Ces données vont à l’encontre des hypothèses initiales selon lesquelles la domination de M. Trump sur les affaires du parti après sa présidence, ainsi que les désaccords qui font la une des journaux à ce sujet parmi les Républicains les plus en vue à Washington, constitueraient un frein pour les perspectives du GOP lors du prochain tour des élections fédérales.

Selon M. Greenberg, cette dynamique pourrait nuire aux Démocrates qui se présentent à des élections clés à la Chambre des Représentants, au Sénat et à des postes de gouverneur – dans plusieurs États *.

Dans un mémorandum présentant les résultats du sondage, M. Greenberg a écrit que son équipe a été « surprise de constater à quel point la loyauté du parti de Donald Trump est totalement consolidée à ce stade précoce du scrutin de 2022 et à quel point (les électeurs républicains sont) engagés ».

Ah, oui ils sont très surpris. Et les Démocrates doivent se précipiter aux toilettes (pour vomir).

Ce n’est pas du tout surprenant pour le reste d’entre nous, étant donné que l’élection de 2020 a été volée au Président Trump de façon évidente, que l’ensemble de l’Establishment continue de faire semblant de croire que cette idée est « sans fondement », quand ils n’appellent pas ça une théorie de la conspiration, et que des politiciens et leurs valets dans les médias ont essayé de faire taire toute personne qui crie à l’injustice.

Liz Cheney, qui voulait empêcher tout Républicain de se présenter aux élections s’il pensait que celles-ci avaient été volées, en est la preuve.

Si l’on ajoute à cela le glissement rapide et brutal de l’Administration usurpatrice de Biden vers la gauche, le fait qu’elle gouverne comme si elle avait un mandat alors qu’elle n’en a certainement pas, le fait d’exclure toute représentation conservatrice alors que Joe Biden gouverne par décret et qu’il se fait appeler M. Unité, il est évident que les électeurs républicains vont se rallier à Donald Trump, car ils sont motivés pour obtenir réparation.

Les personnes qui ont été à ce point lésées, réduites au silence et privées de toute représentation vont naturellement vouloir une sorte de correction alors qu’elles regardent le pays tout entier tomber entre les mains de gauchistes enragés et s’enfoncer rapidement.

M. Trump n’est peut-être pas parfait, comme le souligne mon collègue Ted Noel ** dans son argumentaire personnel, mais il reste un combattant imprévisible et percutant.

Il est sans doute le mieux adapté en ce moment pour faire face aux Démocrates qui encerclent les Républicains, tentent de les endormir en leur faisant croire que rien ne va plus pour eux, et exercent une gouvernance odieuse de gauche radicale, qui entend purger l’armée de partisans républicains, licencier des flics pour des infractions au Premier Amendement, truquer les élections pour priver leur opposition de ses droits, et s’engagent dans une corruption que seul un État à parti unique peut réaliser.

Ils ne peuvent pas tricher si nous sommes trop nombreux, comme le dit le dicton.

Cela pourrait expliquer pourquoi les électeurs républicains continuent de se rallier à Donald Trump, alors que la presse voudrait nous faire croire qu’il est un raté.

Nous verrons à quel point les prochains rassemblements de Donald Trump auront du succès.

* Les élections de mi-mandat auront lieu le mardi 8 novembre 2022. Au cours de ces élections, les 435 sièges de la Chambre des Représentants des États-Unis et 34 des 100 sièges du Sénat seront contestés. Trente-neuf élections de gouverneurs d’États et de territoires et de nombreuses autres élections d’États et au niveau local seront également en jeu.

** Ted Noel, malgré le fait qu’il se dit pro-Trump, a écrit pour American Thinker, un article dans lequel il prétend que Donald Trump a commis des erreurs et ne devrait pas se re-présenter en 2024.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources : Americanthinker et Americanlookout

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous