Publié par Albert Bertold le 9 juin 2021
Stasi

En 2017, Dreuz a repris une information provenant de médias africains, accusant l’Algérie d’être le pays le plus raciste au monde. En toute bonne foi, Dreuz a repris l’information car il y a peu de raisons de douter que l’Algérie soit raciste. Hélas, et nous nous en excusons, l’information n’était pas fiable, l’enquête citée en référence n’existe pas.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Un petit journaliste fainéant et fasciste du CheckNews de Libération a sauté sur l’occasion pour nous attaquer, et nous traiter de « site d’extrême droite ». Fasciste ! Il s’agit d’une méthode détournée pour tenter de faire censurer Dreuz, de nous discréditer pour que les lecteurs ne s’informent pas sur Dreuz, et pour qu’ils ne prennent pas connaissance d’informations que Libération occulte, ou corrige les Fake News de ce quotidien moribond qui ne doit plus son existence qu’à quelques milliardaires. D’ailleurs CheckNews reçoit de l’argent, au travers de ses fondations, de George Soros, le symbole de l’Axe du mal.

Fasciste encore, parce que soit Puech est un sombre idiot au front bas, soit il est bien trop paresseux pour faire son travail, puisqu’il accuse Dreuz d’être d’extrême droite alors que nous sommes l’anti-extrême droite dans toute sa splendeur. S’il cherchait à connaître le sens du mot «extrême droite», il aurait constaté s’être trompé d’étiquette, nous concernant. Une recherche Google – sans doute trop fatigante pour lui – permet de voir que Dreuz a toujours critiqué la vision étatiste centralisée, les positions économiques dirigistes, et les choix de politique étrangère du Front national, rebaptisé RN. Il devrait savoir que Dreuz est un site pro-israélien. Que Dreuz défend des idées conservatrices opposées à la vision d’un système à homme fort à la tête d’un Etat tout puissant de l’extrême droite.

Mais Puech est-il capable de comprendre ce que je viens d’écrire ?

Un conseil Puech, avant de regarder la paille dans l’œil de Dreuz, regardez la poutre dans celui de Libération :

1 Le 11 janvier 2019, «Libération» a publié une photo d’une statue dorée du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu érigée devant la Mairie de Tel-Aviv.

La légende de la photo – très alambiquée – visait à suggérer au lecteur que cette statue avait été dressée par les services officiels israéliens pour glorifier le chef du gouvernement, à l’instar de ce qui se pratique dans les dictatures les plus arriérées de la planète.

C’est InfoEquitable qui a relevé la vicieuse supercherie de Libération destinée à salir Israël et son Premier ministre : l’installation de la statue était un en réalité un canular organisé par des opposants à Netanyahu. Et si Libération est un ramassis de bras cassés incapables de vérifier leurs informations, soit ils le savaient et cette incitation à la haine antisémite est encore plus dégradante pour eux.

En tous cas, ce n’est pas CheckNews qui a enquêté, ce n’est pas CheckNews qui a dénoncé la supercherie mais InfoEquitable. CheckNews est trop occupé à surveiller Dreuz.

2 Guillaume Gendron, de Libération, a accusé un Israélien de viol. Alors qu’il était avéré qu’il était innocent, pour Gendron, c’était toujours un violeur.

Relatant un fait divers survenu à Chypre, où des adolescents israéliens ont été accusés à tort du viol d’une Britannique, Guillaume Gendron a rédigé un article à charge, sans respecter les normes de la profession, et il est allé jusqu’à calomnier Israël pour inciter ses lecteurs à haïr l’Etat juif en parlant de la «masculinité toxique» et de la «culture du viol» qui selon lui imprègnent la culture israélienne.

Puech a-t-il dénoncé la Fake News ? L’intention calomnieuse ? Vous voulez rire ! CheckNews surveille la droite, jamais les menteurs de son clan.

3 Les fascistes doivent être dénoncés partout où ils se trouvent. C’est le prix de la démocratie. De la liberté. La vigilance éternelle passe par là. Et Puech est un fasciste, qui œuvre pour étouffer toute opposition d’idée au lieu de nous respecter. En 2017, lorsque Dreuz révélait que Benoît Hamon était mis en examen pour injures envers un particulier, les fascistes de Libération nous sont tombés dessus et nous ont calomnié. Ils ne voulaient pas que le public apprenne la nouvelle que Hamon s’était conduit comme un malotru. Ils voulaient occulter l’info, et nous l’avons étalée au grand jour.

4 En septembre 2020, Radio France diffusait une énorme Fake News. Tellement énorme que même le CSA s’en est ému, a rappelé Radio France à l’ordre et les a mis au pas. Où était CheckNews ? Où était Puech ? Absents. Pourquoi ? Parce que ce sont des hypocrites, Libération n’a pas monté CheckNews pour dénoncer les Fake news – ils s’en contrefichent, des Fake News puisqu’ils en diffusent eux-mêmes, ils ont utilisé le concept comme s’ils avaient la reconnaissance de leurs pairs pour se placer au-dessus de la mêlée, ils se sont posés en juge auto-proclamés, pour fabriquer une arme contre les idées qu’ils combattent. Et Puech n’a pas été recruté par Libération pour autre chose.

5 Fake news : Trump aurait dit «Les Kurdes ne nous ont pas aidés en Normandie». En octobre 2019, Libération reprend une information inventée de toutes pièces, selon laquelle le président Trump aurai dit que « Les Kurdes ne nous ont pas aidés en Normandie ». Libération n’a pas vérifié. CheckNews n’a pas fait son travail et n’a pas dénoncé Libération comme il vient de dénoncer Dreuz. Etrange.

Trump n’a jamais déclaré que «Les Kurdes ne nous ont pas aidés en Normandie». Les journalistes ont découpé la phrase de Trump pour lui faire dire autre chose. Libération a repris l’information – irréaliste – sans faire la moindre vérification élémentaire – et ils veulent donner des leçons à Dreuz parce qu’en 2017 nous avons repris une information – plausible – sans faire de vérification.

Voici la citation complète de Donald Trump (et la source) :

Maintenant, les Kurdes se battent pour leur terre, juste pour que vous compreniez. Ils se battent pour leur terre et quelqu’un a écrit dans un article très puissant aujourd’hui, qu’ils ne nous ont pas aidés pendant la Seconde Guerre mondiale. Qu’ils ne nous ont pas aidés – avec l’exemple de la Normandie, et il mentionne des noms de batailles différentes. Ils étaient là [dans le nord de la Syrie], mais ils étaient là pour nous aider sur leurs terres, ce n’est pas la même chose. De plus, nous avons dépensé des sommes énormes pour aider les Kurdes, en termes de munitions, d’armes, d’argent, de salaires, et tout cela dit, nous aimons les Kurdes.

youtube.com

De plus, Trump ne ment pas. L’article qu’il cite existe bien. Il a été publié sur l’un des sites conservateurs les plus prestigieux, TownHall.com.

Des exemples comme ceux-là, il en existe des dizaines. Je vous en fait grâce, vous avez compris depuis longtemps que ce sont des menteurs et des losers, ce qui explique pourquoi leur journal est sous oxygène pour ne pas disparaître.

Libération a mis dans la bouche de Trump des mots qu’il n’a jamais prononcés ; ils ont accusé le père Boulad d’être un islamophobe parce que ces fascistes ne veulent pas que les gens l’écoutent ; pour la fuite du coronavirus du labo de Wuhan, ils l’ont fait passer pendant un an pour un théorie conspirationniste, alors que le président Biden réclame maintenant une enquête ; ils sont restés silencieux quand le Jihad islamique a publié la photo d’un terroriste que BFMTV qualifiait de «civil» ; ils ont attaqué l’avocat Gilles-William Goldnadel qui affirmait que le milliardaire George Soros est lié à l’affréteur de l’Aquiarius, alors que c’était exact (l’Open Society de Soros est indirectement liée à SOS Méditerranée, affréteur de l’Aquiarius, et par ailleurs, Soros cofinance CheckNews), et pour innocenter les violeurs musulmans, ils n’hésitent pas à parler de “l’utilisation de prétextes féministes à des fins racistes”. etc.

Weshbike, Benjamin Puech ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz