Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 juin 2021

Les fous de gauche s’en prennent maintenant aux noms d’oiseaux « racistes »

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Un cinglé nommé Kenn Kaufman veut changer les noms des oiseaux qui ont été nommés par des racistes, rapporte la NPR (1). Personne n’est plus à l’abri, même les moineaux ! La cancel culture est partout.

Lorsque les premiers naturalistes comme John James Audubon découvraient un nouvel oiseau, ils lui donnaient souvent le nom d’un ami ou d’un collègue.

« Il y a la paruline de Wilson, la paruline de Swainson et la paruline de Kirtland. Vous avez le pic de Nuttall, le viréo de Cassin et le pingouin de Cassin, et puis il y a le moineau de Botteri, et le moineau de Bachman », énumère Kenn Kaufman, auteur de plusieurs guides sur l’ornithologie…

Kaufman, comme de nombreux ornithologues, n’avait pas jusqu’à présent prêté beaucoup d’attention aux personnes qui se cachent derrière les noms d’oiseaux. Jusqu’à l’année dernière, lorsqu’il en a appris davantage sur le dernier homme de sa liste.

« John Bachman était un pasteur luthérien en Caroline du Sud », explique M. Kaufman.

« Il se prenait aussi pour un scientifique, et une partie de ses écrits suggéraient que les Blancs étaient naturellement supérieurs aux membres des autres races. » Il affirme que les théories de Bachman ont soutenu les efforts visant à justifier l’esclavage.

Lorsque vous commencez à réaliser ce genre de choses sur ces personnages historiques, dit Kaufman, les noms d’oiseaux prennent un ton plus sinistre. »

C’est ce que ce militant de l’ornithologie tente de changer pour se sentir mieux. L’esclavage est une chose horrible, je ne crois pas que le doute existe à part dans les pays musulmans où il est toujours pratiqué. Mais ce n’était pas le cas à l’époque. A l’époque, l’esclavage n’était pas considéré comme répugnant, personne ne se posait la question, même les esclaves. Juger le passé avec les valeurs d’aujourd’hui est une faute d’intelligence utilisée par les activistes de gauche qui cherchent à détruire la société pour la reconstruire selon leur idéologie. Partout où la gauche passe, la liberté diminue, c’est leur ADN. Mais regardons les choses honnêtement : imaginons que dans un siècle, la science arrive à établir qu’un fruit parmi tous a une sensibilité, et que le couper lui infligeait des souffrances atroces. Ma grand-mère sera diabolisée, sa mémoire traînée dans la boue parce qu’elle a coupé ce fruit. Pareil qu’avec l’esclavage.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://www.npr.org/2021/06/05/1002944505/monuments-and-teams-have-changed-names-as-america-reckons-with-racism-birds-are-

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

30
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz