Publié par Tcho le 11 juin 2021

Après l’attentat à la gifle sur le président Macron, les enquêteurs ont visité …le home de l’assaillant (dont on a su tout de suite le nom !), amoureux du Moyen-Âge et des tournois de Béhourd.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Au milieu des heaumes, armures, boucliers, dagues, épées, hallebardes et autres arbalètes et macis, nos enquêteurs ont déniché des mangas, des gilets jaunes, des jeux vidéos, des films « des Visiteurs », un drapeau soviétique et …un « Mein Kampf »…

Ah, alors là, il n’en fallait pas plus pour lui accoler l’étiquette d’extrême-droite, royaliste, néo-nazi, alors que tant de précautions sont prises quand on décrit tel islamiste avec le poignard à la main.

Même le terme « déséquilibré » n’était pas de mise pour lui…alors, pourquoi ce suivi psychologique pendant 3 ans dans le verdict ? Et cette interdiction à vie d’exercer dans la fonction publique…la repentance si souvent rappelée, le fait d’avoir purgé la peine, payer sa dette à la société et le désir de se réinsérer pour les prisonniers n’est pas valable pour le souffleteur ?… 

Pour reprendre les termes des équipements des siècles de jadis, le couillard-gifleur a reçu un sacré fléau !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Tcho pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz