Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 juin 2021

Il y a très peu d’études publiées sur les régimes végétariens, voire végétaliens pour les chiens, mais les fêlés qui veulent convertir leurs chiens à leur idéologie ne regardent que les expériences positives. En deux mots : Ce n’est pas parce que vous êtes végétalien que votre chien doit l’être.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

En 2013, un colley du nom de Bramble aurait vécu jusqu’à 27 ans et détenu le record mondial Guinness du chien le plus âgé de l’époque, en suivant un régime végétalien à base de riz, de lentilles et de légumes. Cependant, le régime végétarien pour chien reste une exception, et ceux qui décident de nourrir leur chien à base de produits végétariens ou végans devraient consulter un vétérinaire avant de changer le régime alimentaire d’un chien. Mais obsédés par leur choix, ils cherchent plutôt un vétérinaire pro-vegan qui entérinera leur décision.

« La peur nous a conduits à la conformité » (nourrir notre chien avec de la viande)

Voici le récit d’un couple végétalien et de leur nouveau chien :

Comme la plupart des nouveaux parents de chiens, nous avons fait beaucoup de recherches en ligne et en personne sur les tendances de la race, la meilleure nourriture, les jouets, les lits et tout le reste. Mais nous voulions expérimenter comment notre chien, Chewy, réagissait à différents aliments crus, qu’il s’agisse de bâtonnets de carotte, de crackers de riz ou de fruits. Les résultats ont été « mitigés ».

Je me souviens du soir où nous avons donné de la viande crue à Chewy pour la première fois et du stress que cela a créé pour nous.

Lorsque Maša a mis dans son bol des morceaux de bœuf cru avec quelques légumes râpés, nous ne savions pas à quoi nous attendre. Ce qui s’est passé ensuite était spectaculaire. Chewy a avalé la nourriture en quelques secondes, léchant son bol jusqu’à ce qu’il soit brillant. Ce moment a produit tellement de conflits internes pour nous.

Avoir de la chair animale crue dans notre maison en tant que végétaliens était une gifle en plein visage.

Nous avons été mis au défi à bien des égards de nourrir notre chien avec de la viande. Pendant quelques semaines, voici comment nous avons procédé :

• Aller chez le boucher pour acheter de la viande crue biologique pour animaux de compagnie.
• La sortir du sac en plastique et la mettre dans son bol.
• Conserver la viande dans le bas de notre réfrigérateur.
• Parfois, nous achetions de la viande au supermarché et la cuisinions pour lui.

Pour nous, ce fut l’une des expériences les plus difficiles que nous ayons vécues jusqu’à présent en tant que végétaliens.

Toucher la viande, la couper avec nos couteaux, la prendre avec nos cuillères, laver la viande dans l’évier, et l’odeur. Oh, l’odeur ! Ça sentait la mort. Je suppose que c’est parce que c’est ce que c’est.

Mais même après ce processus brutal de nourrir notre chien avec de la viande, au bout d’un certain temps, Chewy a arrêté de manger ses repas. Franchement, à ce stade, nous aurions utilisé n’importe quelle excuse pour éviter d’avoir affaire à de la chair d’animal mort.

Mais maintenant que nous nous sommes engagés dans cette voie sans viande pour notre chien, nous voulons lui donner le meilleur du meilleur – ce qui nous amène à la prochaine évolution de notre voyage vers l’élevage d’un chien végétalien…

Un chien peut-il survivre avec un régime végétalien ? Bien sûr. Les humains peuvent également survivre avec un régime composé de fast-foods et de déchets industriels, mais aucune de ces situations n’est idéale. Du moins pas en ce qui concerne la santé optimale et la longévité.

Nourrir les chiens avec un régime végétarien ou végétalien comporte des risques.

« Malgré mes avertissements », explique un vétérinaire, « la plupart des propriétaires de chiens végétaliens que j’ai rencontrés se sont lancés dans l’aventure après avoir lu de nombreux articles en ligne en faveur de ce type de régime, ce qui est compréhensible étant donné que des organisations comme PETA donnent une image plutôt positive de l’alimentation végétalienne des animaux de compagnie. Il en va de même pour la star de la télévision Ellen DeGeneres, dont les aliments pour animaux de marque Halo ont développé l’un des rares régimes végétaliens pour chiens sur le marché. »

Ellen DeGeneres est une idéologue. Elle a de fortes convictions politiques progressistes, et donc aucun respect pour la réalité. Si on jette un steak et un morceau de brocoli sur le sol, il y a fort à parier qu’un chien ira droit sur le steak, parce que les chiens n’ont pas de conviction politique (c’est pourquoi je soutiens que j’ai un caractère de chien), voir cet article.

J’ai eu très peu de succès à convertir les chiens, et les chats en particulier, à un régime végétarien ou végétalien, explique cet autre vétérinaire. Bien que les aliments végétaliens disponibles dans le commerce (ainsi que les compléments alimentaires) fassent désormais de ce régime une réalité viable pour les animaux de compagnie, du moins à court terme, la plupart ne les mangeront pas sans y être sérieusement incités.

Pour moi, il s’agit d’un abus, d’une cruauté, et pour des raisons égoïstes : aucun chien ne choisirait un régime aussi anormal pour lui-même. En fait, les chiens ne survivraient jamais à un tel changement de régime sans une gestion rigoureuse de leur alimentation apportée par les aliments pour chiens végétariens.

Selon le Dr Michael Fox, vétérinaire et ancien président de l’U.S. Humane Society, il existe deux raisons principales pour lesquelles les gens choisissent de nourrir leurs chiens avec un régime végétalien : l’éthique personnelle (de l’homme), et les allergies alimentaires (du chien).

Les chiens peuvent-ils être végétaliens ? La réponse est oui, techniquement parlant, les chiens peuvent survivre et même bien se porter avec un régime végétalien ou végétarien. Cependant, un chien est carnivore par nature. Dès lors, prétendre faire adopter un régime végétarien à son chien dans le respect de l’animal est une contradiction totale : soit on respecte le chien et on lui donne à manger ce qui lui correspond, soit on lui impose son idéologie. Désolé de pointer du doigt ce détail, les chiens ne sont pas des objets.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

23
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz