Publié par Magali Marc le 30 juin 2021

Le Président Trump a publié une déclaration concernant les commentaires de l’ex-procureur général Bill Barr publiés par The Atlantic au cours du weekend. Lors d’un déjeuner, tenu le 1er décembre 2020, avec un journaliste de l‘Associated Press, M. Barr avait prétendu n’avoir pas vu « de fraude d’une ampleur qui aurait pu entraîner un résultat différent de l’élection ». Cette déclaration faisait voler en éclats les affirmations du Président Trump qui refusait de concéder l’élection. Dernièrement, Bill Barr en a remis, en dépit des audits, en disant à The Atlantic que les allégations de fraude électorale étaient des «conneries».

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Nick Arama, paru sur le site de RedState, le 28 juin.

****************

Trump dénonce la déclaration mensongère de William Barr concernant la fraude électorale

Comme nous l’avons déjà signalé, l’ex-procureur général William Barr a déclaré à Jonathan Karl, sur ABC, qu’il pensait que les allégations de fraude électorale étaient des «conneries» lors d’une interview pour un article paru dans The Atlantic (le 27 juin dernier).

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Mais comme je l’ai écrit plus tôt aujourd’hui, il y a un petit problème avec cette déclaration, comme l’a souligné l’avocate du Président Donald Trump, Jenna Ellis. Le témoignage de Mme Ellis a été publié dans l’article de The Atlantic :

« À ma connaissance, M. Barr n’a jamais interrogé un seul témoin ni examiné une seule déclaration sous serment. Il s’est contenté de tirer une conclusion, d’étouffer les efforts de Donald Trump pour obtenir la vérité et de laisser le temps passer. »

Si vous ne posez aucune question aux témoins et ne faites aucune enquête réelle, alors tout ce que vous faites est confirmer votre propre parti pris qu’il ne s’est rien passé.

L’article de The Atlantic suggère que l’enquête de Bill Barr n’était que superficielle, afin de pouvoir dire à Trump qu’il en avait mené une . Mais il n’y a jamais eu d’enquête officielle du DOJ sur aucune de ces allégations.

Le Président Donald Trump a repris la parole. Et Trump étant Trump, il a sorti les griffes contre Bill Barr.

Il l’a critiqué, disant qu’il « n’a pas enquêté sur la fraude électorale, et a vraiment laissé tomber le peuple américain ».

L’ex-Président a énuméré une foule de choses sur lesquelles il pense que Bill Barr aurait dû poser des questions ou mener une enquête.

Mais il ne s’est pas arrêté là. Il lui a reproché de ne pas avoir poursuivi l’enquête sur la (soi disant collusion avec la ) Russie, de ne pas avoir donné suite au rapport Horowitz, et lui a demandé avec insistance « où est passé Durham ?», demandant en fait ce qu’il était advenu de cette enquête que son DOJ était censé mener.

Trump a également demandé si Bill Barr était de cet avis, alors pourquoi a-t-il prétendu qu’il était « très honoré » et « fier d’avoir joué un rôle dans les nombreux succès et les réalisations sans précédent que vous avez obtenus pour le peuple américain » en servant dans l’Administration Trump ?

Il a fustigé Bill Barr, en tant qu’avocat, pour avoir parlé de leur prétendue conversation et ne pas avoir approfondi les questions électorales. « Tout comme il l’a fait avec le rapport Mueller et la dissimulation de Crooked Hillary et (la soi disant collusion avec) la RUSSIE, ils ne voulaient pas enquêter sur les faits. »

Il est difficile de ne pas être d’accord. On ne peut pas vraiment appeler ça une enquête si on n’enquête pas.

On doit se demander si l’enquête sur la Russie, que tout le monde attend depuis toujours de la part de M. Durham, n’était qu’un coup monté pour avoir l’air de faire quelque chose.

Nous avons continué à entendre des choses, même de la part de Bill Barr lui-même, mais rien ne s’est jamais matérialisé. Alors que s’est-il passé ?

Bill Barr a dépassé le temps qui lui était imparti et nous n’avons toujours rien.

Où est le Rapport Durham ou une quelconque action de sa part ? Bill Barr a vraiment échoué, non pas parce qu’il n’a pas fait ce que Trump voulait, mais parce qu’il n’a pas fait son travail en tant que Procureur général pour le peuple américain.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous