Publié par Christian Larnet le 21 juin 2021
Manifestation antisémite à Berlin sous le prétexte pro-palestinien

L’Allemagne cherche à interdire le drapeau du groupe terroriste islamiste Hamas dans un contexte de recrudescence des attaques antisémites suite au conflit du mois dernier déclenché par les groupes terroristes palestiniens dans la bande de Gaza, a rapporté dimanche l’agence de presse allemande Deutsche Welle (DW).

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Cette décision fait suite à une série d’incidents antisémites violents dont le soutien aux Palestiniens a servi de prétexte, lors de manifestations « anti-israéliennes » dans le cadre du conflit provoqué par les groupes terroristes palestiniens à Gaza le mois dernier.

« Nous ne voulons pas que les drapeaux d’organisations terroristes soient brandis sur le sol allemand », aurait déclaré Thorsten Frei, le porte-parole parlementaire adjoint du parti de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel.

« Je suis très heureux que le SPD se soit joint à notre initiative », a déclaré Frei. « Ce faisant, nous envoyons également un signal clair à nos citoyens juifs ».

La CDU avait initialement proposé cette mesure en dépit des préoccupations exprimées par le parti social-démocrate de centre-gauche, partenaire de coalition du parti d’Angela Merkel, craignant que la décision serait inconstitutionnelle.

Le parti social-démocrate s’est toutefois ravisé et a approuvé la proposition.

Selon la presse allemande, les factions gouvernementales du Bundestag se sont mises d’accord pour interdire le drapeau du Hamas.

Une modification de l’article 86 du code pénal vise à prendre en compte les organisations anticonstitutionnelles ainsi que celles qui figurent sur la liste terroriste de l’UE lorsqu’il s’agit de l’interdiction de distribuer du matériel de propagande. Figurent notamment sur cette liste de sanctions le Hamas, parti islamique radical au pouvoir dans la bande de Gaza, et le FPLP, organisation palestinienne d’extrême gauche, qui a également des partisans en Allemagne.

Selon le rapport, il y avait déjà eu des problèmes constitutionnels au sein du ministère de la justice de Christine Lambrecht (SPD). Le « Welt am Sonntag » cite un extrait d’une lettre adressée le 7 juin par la ministre fédérale de la Justice au ministre fédéral de l’Intérieur Horst Seehofer ( CSU ) qui parle « De questions juridiques difficiles ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz