Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 juin 2021

Répondant à la remarque d’un fidèle lecteur de Dreuz, qui affirme à juste raison que « l’innovation doit être partout, mais sous des formes, des aspects, des audaces très différentes selon les situations, » j’ai décidé de vous faire part de la difficulté principale que je rencontre dans mon activité quotidienne.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

J’ai dirigé Dreuz pendant presque 3 ans après l’avoir racheté. Je n’étais pas prêt pour être rédacteur en chef ou éditeur, et j’ai jeté l’éponge. Mais en tant que journaliste, mon innovation consiste, chaque jour, à décider, parmi les centaines de dépêches, communiqués et informations que je reçois, celles qui vont le plus intéresser les lecteurs de Dreuz, celles qui ont le plus de chance d’être étouffées par les médias, celles qui provoquent un sérieux coup de canif dans la propagande et le mensonge.

L’innovation, à mon humble niveau de journaliste et analyste politique, consiste à faire chaque jour des arbitrages. C’est une discipline extrêmement difficile : perdre mon temps à creuser un sujet qui n’intéresse finalement personne ne me gêne pas du tout. Me tromper en ne couvrant pas un sujet parce que j’ai sous estimé sa pertinence me tarabuste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz