Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 juin 2021

Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, un Américain d’origine italienne, a signé un projet de loi exigeant que les élèves du secondaire apprennent les « méfaits du communisme et des idéologies totalitaires. »

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Le gouverneur républicain a déclaré aux journalistes, lors d’une conférence de presse cette semaine, que trois projets de loi – (mettez leurs numéros dans votre moteur de recherche pour suivre le vote : HB5, HB233 et SB1108) – exigeront de l’éducation publique que soient enseignées les horreurs des dictatures communistes aux jeunes esprits, et qu’ils soient informés sur les raisons pour lesquelles les gens « fuient à travers des eaux infestées de requins » vers les États-Unis.

Le projet de loi crée également une bibliothèque pour que les élèves apprennent le récit des immigrés patriotes qui ont échappé au communisme et au socialisme.

Ron DeSantis signe les projets de loi HB5, HB233 et SB1108

« Il est crucial de s’assurer que nous enseignons à nos élèves comment devenir des citoyens responsables », a déclaré M. DeSantis lors d’une conférence de presse dans une école de Fort Myers.

Ils doivent avoir une bonne connaissance pratique de l’histoire américaine, du gouvernement américain et des principes qui sous-tendent notre Constitution et notre Déclaration des droits.

Le projet de loi va plus loin que nos efforts précédents en matière d’éducation civique. Nous voulons que les étudiants à partir du secondaire reçoivent un enseignement sur les maux du communisme et des idéologies totalitaires », a déclaré Ron DeSantis.

« Nous avons un certain nombre de personnes en Floride, en particulier dans le sud de la Floride, qui ont échappé à des régimes totalitaires, qui ont échappé à des dictatures communistes pour pouvoir venir en Amérique.

Nous voulons que tous les étudiants comprennent pourquoi.

Pourquoi quelqu’un fuirait-il à travers des eaux infestées de requins, par exemple en partant de Cuba, pour venir en Floride ? Pourquoi quelqu’un quitterait-il un endroit comme le Vietnam ? Pourquoi les gens quitteraient-ils ces pays et risqueraient-ils leur vie pour pouvoir venir ici ?

Il est important que les étudiants comprennent pourquoi.

Et dans le cadre de ce projet de loi, la Floride va créer une bibliothèque ‘Portraits de patriotes’ pour que les étudiants puissent apprendre sur les vrais patriotes qui sont venus dans ce pays après avoir vu les horreurs de ces régimes communistes. »

Ne vous demandez-pas pourquoi la Floride est, avec le Texas, l’Etat d’Amérique qui reçoit le plus grand nombre de personnes qui déménagent depuis d’autres Etats. Pour les mêmes raisons que certains ont fui le communisme de Cuba vers l’Amérique, ils fuient le socialisme de la Californie ou de New York pour ces horizons plus respectueux de la dignité humaine.

« Il est tout à fait clair que nous devons faire un bien meilleur travail d’éducation civique de nos élèves pour les préparer au reste de leur vie », a ajouté DeSantis, selon le communiqué du département de l’Education de Floride.

http://www.fldoe.org/newsroom/latest-news/governor-ron-desantis-signs-legislation-to-set-the-pace-for-civics-education-in-america.stml

Le gouverneur a également tweeté le témoignage vidéo d’Ana Abaunza, « qui a échappé aux dictateurs socialistes » au Nicaragua et au Venezuela avant de venir aux États-Unis.

Se joignant à M. DeSantis lors de la conférence de presse, Ana Abaunza, une immigrée nicaraguayenne qui a fui le régime marxiste-léniniste sandiniste et le lavage de cerveau qui lui était associé, a déclaré :

« Je suis reconnaissante d’être ici ; je défendrais ce pays au prix de ma vie si je le devais ».

Elle a souligné l’importance de la loi HB 5 pour l’éducation des jeunes à la liberté et à la démocratie, après avoir entendu sa petite-fille affirmer que le socialisme n’est pas « si mauvais » que ça, probablement en classe.

L’université est devenue une machine de propagande marxiste sous le nez des Américains, et nous en subissons les conséquences

Lors de la conférence de presse de mardi, DeSantis a également critiqué les universités, affirmant que ces institutions sont devenues « des environnements intellectuellement répressifs ».

« On pensait autrefois que l’université était un lieu où l’on était exposé à un grand nombre d’idées différentes. Malheureusement, aujourd’hui, la norme est que ce sont les environnements les plus répressifs sur le plan intellectuel.

On y promeut des idées extrêmes, tandis que d’autres points de vue sont évités ou même supprimés », a déclaré DeSantis. « Nous ne voulons pas de cela en Floride. Nous voulons avoir un véritable débat d’idées. Les étudiants ne devraient pas être tenus à l’écart des idées [qui déplaisent au corps enseignant] et nous voulons un discours robuste conforme au premier amendement sur nos campus universitaires. »

DeSantis a également soutenu la décision du conseil de l’Education de Floride, au début du mois, d’interdire l’enseignement de la « théorie critique de la race » (CRT), une fable raciste, dans les salles de classe de Floride.

Conclusion

DeSantis a parfaitement raison, et il lui a fallu du courage pour affronter le cordon de sécurité construit par les médias, le corps enseignant et le monde de l’art destiné à protéger le totalitarisme.

« Nos étudiants apprendront grâce à un programme d’éducation civique équilibré, à comparer nos droits et libertés à des endroits où ils n’existent pas, comme la Chine et la Corée du Nord », a conclu DeSantis.

Je n’ai jamais compris pourquoi les hommes de droite engagés dans la vie politique ne combattent pas avec vigueur pour que la vérité sur ces régimes criminels ne soit plus enterrée. C’est un poison violent qui tue l’être humain libre. Ne pourraient-ils pas agir pour que les idées et les groupes politiques qui s’inspirent du marxisme et du communisme soient considérés comme aussi criminels que le nazisme et le fascisme par l’opinion publique ? J’espère que cette initiative de DeSantis fera des petits et donnera un peu de courage aux politiciens qui ont du pouvoir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

14
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz